Covid-19 : les Français ne se lavent pas assez les mains

Covid-19 : les Français ne se lavent pas assez les mains©DENIS CHARLET / AFP

, publié le jeudi 19 novembre 2020 à 13h30

Ce geste barrière est pourtant l'un des plus efficaces pour éviter de se contaminer ou de contaminer ses proches. 

Mettre un masque, se laver les mains... Si une majorité de Français ont adopté le port du masque pour se protéger et protéger leurs proches du Covid-19, ils se lavent moins les mains que pendant le premier confinement, s'inquiète Santé publique France.

Ce relâchement est problématique car ce geste barrière est l'un des plus efficaces contre le coronavirus, soulignent les spécialistes qui incitent les Français à se laver les mains plus souvent.



Selon les dernières statistiques de Santé publique France, les Français qui déclarent se laver régulièrement les mains sont passés de près de 80% lors du premier confinement à moins de 70% pour le deuxième. Or selon l'infectiologue suisse Didiet Pittet, expert propreté auprès de l'Organisation mondiale de la santé et inventeur du gel hydroalcoolique, ce chiffre est en réalité à diviser par deux : "Lorsque nous nous auto-évaluons, nous exagérons du simple au double nos pratiques d'hygiène", estime le professeur dans les colonnes du Parisien

"Le problème est que lorsqu'ils se masquent, les gens se disent : 'C'est bon, le tour est joué !' Ils ont artificiellement l'impression d'être totalement protégés et de protéger les autres. 85% de la population affirmait d'ailleurs respecter la distanciation d'un mètre au printemps, contre 54% seulement à la veille du deuxième confinement. C'est très inquiétant et cela montre que les changements de comportement ne sont pas intégrés", souligne ce médecin. "Le masque est un très bon allié supplémentaire, mais à lui seul ne suffit pas", martèle l'infectiologue.

En effet, le virus peut rester deux à trois heures sur certaines surfaces tels que les poignées de porte ou les boutons d'ascenseur. Il est donc essentiel de se laver les mains ou d'utiliser du gel hydroalcoolique à chaque fois que l'on touche une surface que d'autres ont pu toucher. "D'abord, parce que quand vous touchez un environnement sur lequel le virus peut être et que vous portez les mains à votre visage, vous pouvez vous contaminer. Et ensuite lorsque vous touchez un environnement et qu'ensuite vous ne respectez pas la distance physique et touchez quelqu'un, vous allez lui transmettre le virus", rappelle le médecin suisse, qui a été chargé par Emmanuel Macron d'évaluer la gestion du crise du Covid-19 en France. 
 

Vos réactions doivent respecter nos CGU.