Covid-19 : les Français de plus en plus favorables à un reconfinement national strict

Covid-19 : les Français de plus en plus favorables à un reconfinement national strict
Nice, le 28 février 2021.

, publié le mercredi 31 mars 2021 à 17h40

SONDAGE. Selon une enquête Elabe pour BFMTV, 54% des Français plaidaient à quelques heures d'une nouvelle allocution du chef de l'Etat pour un reconfinement strict sur le modèle du printemps dernier, soit 11 points de plus qu'il y a deux semaines.

Alors que la situation sanitaire s'aggrave, Emmanuel Macron s'exprime mercredi soir 31 mars à la télévision pour annoncer de nouvelles mesures destinées à freiner l'épidémie de Covid-19.

Jeudi dernier, il avait estimé avoir "eu raison de ne pas reconfiner la France" fin janvier. Une option pourtant de moins en moins rejetée par les Français, révèle mercredi un sondage Elabe pour BFMTV*. 




Alors que 76% des personnes interrogées par Internet les 30 et 31 mars (+3 points depuis le 10 février 2021) se disent inquiets de la propagation du virus, 54% d'entre elles sont favorables à l'instauration d'un confinement national comme le premier de mi-mars à mi-mai 2020, soit 11 points de plus qu'il y a deux semaines. 



70% des sondés sont favorables au confinement des régions les plus touchées avec les mêmes restrictions qu'au premier confinement. Au sein des 19 départements concernés par les restrictions supplémentaires depuis le 20 mars, 60% des sondés se disent favorables à un confinement après la stratégie du "freiner sans enfermer" actuellement en vigueur.

La décision de ne pas reconfiner en janvier était une erreur

Deux tiers des Français (66%) estiment par ailleurs que la décision d'Emmanuel Macron de ne pas reconfiner fin janvier a été une perte de temps face à l'aggravation de l'épidémie. 

Dans ce contexte, 81% des Français s'attendent à reconfinement dans les prochaines semaines (+ 18 points en deux semaines). Une majorité se dit prête à supporter un mois de confinement strict. Une situation qui serait plus facile à vivre pour les plus âgés, 34% des 25-34 ans et 29% des 18-24 ans estimant qu'un reconfinement est insoutenable, contre 17% des plus de 65 ans. Globalement, 57% des Français déclarent qu'ils le respecteraient de manière stricte, 35% qu'ils le respecteraient de manière générale mais en se permettant quelques exceptions et 8% qu'ils ne le respecteraient pas. 

Alors qu'Emmanuel Macron pourrait annoncer mercredi soir la fermeture des écoles pour quatre semaines (1 semaine de fermeture et 3 semaines de vacances), la majorité des sondés sont favorables à la fermeture des lycées (59%) et des collèges (57%), mais plus partagés sur la fermeture des écoles primaires et maternelles (51% laisser ouverts, 48% fermer).


* Sondage réalisé par Elabe pour BFMTV, sur un échantillon de 1.002 personnes représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus interrogées par Internet les 30 et 31 mars 2021.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.