Covid-19 : le variant Delta représente 9 à 10% des contaminations, les Landes et le Bas-Rhin sous surveillance, annonce Gabriel Attal

Covid-19 : le variant Delta représente 9 à 10% des contaminations, les Landes et le Bas-Rhin sous surveillance, annonce Gabriel Attal
Le porte-parole du gouvernement Gabriel Attal le 2 juin 2021.
A lire aussi

publié le mercredi 23 juin 2021 à 14h23

Jean Castex et le ministre de la Santé Olivier Véran se rendront jeudi matin dans les Landes, où la situation sanitaire se dégrade, en raison d'une circulation accrue du variant Delta, a annoncé mercredi le porte-parole du gouvernement Gabriel Attal.

Alors que la situation sanitaire liée au Covid-19 s'améliore chaque jour, poussant même l'exécutif à lever l'obligation de port du masque à l'extérieur et à lever le couvre-feu plus tôt que prévu, il faut rester prudent, a mis en garde mercredi 23 juin Gabriel Attal, notamment à cause du variant Delta. 




"L'embellie se confirme au niveau national se confirme et le retour à une vie normale se poursuit jour après jour", a tout d'abord relevé le porte-parole du gouvernement à l'issue du Conseil des ministres "Le taux d'incidence est de 24 pour 100.000 habitants, soit la moitié du seuil d'alerte", s'est-il félicité. "Si les voyants nationaux sont au vert, nous ne pouvons griller aucun feu.

La vigilance reste absolue et nous avons plusieurs points d'attention", a-t-il toutefois ajouté. 

"En Guyane, la situation reste très préoccupante. La décroissance est encore trop lente. Nous maintenons une vigilance très forte, tant sur la vaccination que sur les moyens militaires déployés", a-t-il expliqué.

En métropole, c'est le variant Delta qui inquiète tout particulièrement. Alors qu'il représentait 2 à 4% des tests positifs la semaine dernière, ce variant identifié pour la première fois en Inde en avril représente aujourd'hui 9 à 10%, a indiqué Gabriel Attal. En Île-de-France, ce taux monte à 13%. 

"Deux territoires sensibles retiennent notre attention : dans les Landes, le variant Delta représente 70% des cas positifs détectés". Le taux d'incidence a connu une augmentation "de l'ordre de 10 % sur une semaine". "Ce département est le seul où nous observons une hausse de l'épidémie, le seul département de l'Hexagone à être repassé au-dessus du seuil d'alerte de 50 cas pour 100.000 habitants". "Dans le Bas-Rhin,  des clusters ont été détectés, notamment à Strasbourg", a-t-il ajouté.

Dans ce contexte, le Premier ministre Jean Castex et le ministre de la Santé Olivier Véran se rendront jeudi matin dans les Landes. Ils seront à Mont-de-Marsan à partir de 09H00, où ils rencontreront notamment les équipes de la Caisse primaire d'assurance maladie en charge du "contact tracing", c'est à dire le suivi des chaînes de contamination, selon Matignon. Ils insisteront aussi sur la poursuite de la campagne de vaccination durant la période estivale et le déploiement des médiateurs chargés de sensibiliser les vacanciers aux gestes barrières, ont précisé les services du Premier ministre. 


 

Vos réactions doivent respecter nos CGU.