Covid-19 : le taux d'incidence franchit la barre des 300 cas pour 100.000 habitants en France

Covid-19 : le taux d'incidence franchit la barre des 300 cas pour 100.000 habitants en France
Photo d'illustration

publié le mardi 30 novembre 2021 à 21h40

En proie au variant Delta, le taux d'incidence en France continue de grimper et le nombre de contaminations poursuit sa hausse en France.

L'épidémie de Covid-19 continue sa progression en France, le taux d'incidence à l'échelle nationale est passé, au-dessus de 300 cas pour 100.000 habitants, mardi 30 novembre. Il s'élève désormais à 306,9 cas pour 100.000 habitants entre la semaine du 21 au 27 novembre 2021, selon les données de Santé Publique France (l'indicateur est en hausse de 58 % par rapport à la semaine passée). Pour rappel, le seuil d'alerte est fixé à 50. 


Dans certains départements, la circulation est virale : le taux d'incidence dépasse les 400 notamment en Ardèche (597,8), les Hautes-Pyrénées (499) et le Jura (487,9).  Au total, ce sont quinze départements métropolitains qui ont un taux d'incidence supérieur à 400 cas pour 100.000 habitants. 

Taux d'incidence élevé chez les enfants 

Chez les 6-10 ans, sur une moyenne de sept jours, le taux d'incidence était de 618 pour 100.000, soit un taux deux fois plus élevé que la moyenne nationale. Un taux d'incidence élevé qui s'expliquerait par l'absence de vaccination et les tests massifs. 

Plus de 10.000 hospitalisations

Au cours des dernières 24 heures, 47.177 nouveaux cas ont par ailleurs été enregistrés contre 30.454 il y a une semaine, selon les statistiques de Santé publique France. Avec 10.249 personnes à l'hôpital, la barre de 10.000 a été franchie mardi pour la première fois depuis le 12 septembre. 1.187 patients ont été admis en 24 heures. Le nombre des patients en soins critiques est monté mardi à 1.824 avec 271 nouvelles admissions.  La situation épidémique en France atteint ainsi un niveau jamais observé depuis la 3ème vague du printemps.

La situation sanitaire "est en train de s'aggraver", a déploré devant les députés le ministre de la Santé Olivier Véran. "Cela continue de marquer une augmentation de la diffusion du virus sur le territoire national, avec une moyenne du nombre de contaminations par jour qui dépasse les 30.000 et qui pourrait être, si on poursuit cette dynamique, de plus de 60% par semaine, supérieure au pic de la 3e vague d'ici à la fin de la semaine", a-t-il souligné lors de la séance de questions à l'Assemblée nationale. 

La circulation du nouveau variant Omicron, dont un premier cas a été détecté à La Réunion, pourrait compliquer la gestion de l'épidémie cet hiver. 

Vos réactions doivent respecter nos CGU.