Covid-19 : le taux d'incidence au-dessus du seuil d'alerte dans 37 départements

Covid-19 : le taux d'incidence au-dessus du seuil d'alerte dans 37 départements
Un centre de dépistage à Céret, dans les Pyrénées-Orientales.

publié le lundi 19 juillet 2021 à 12h20

Avec des taux d'incidence à 483,6 pour la Martinique et 299,6 pour les Pyrénées-Orientales, il s'agit des départements où la situation est la plus inquiétante. 




Les zones touristiques sont particulièrement concernées. Le nombre de contaminations au Covid-19 est en nette hausse ces derniers jours avec un bond dimanche 18 juillet à plus de 12.500 nouveaux cas selon les chiffres de Santé Publique France, soit le niveau le plus élevé pour un dimanche depuis la mi-mai.

Lundi, 37 départements ont franchi le seuil d'alerte fixé à 50 cas positifs pour 100.000 habitants. 

"Un taux d'incidence stratosphérique"

Les départements d'Outre-Mer - la Martinique, la Guadeloupe, la Réunion, la Guyane et Saint-Martin - affichent des taux entre 65,3 pour la Guadeloupe et jusqu'au 483,6 pour la Martinique, un chiffre très élevé. En France métropolitaine, les Pyrénées-Orientales affichent un taux d'incidence également préoccupant à 299,6. La situation s'est aussi rapidement dégradée en Haute-Corse avec 249,1 cas positifs pour 100.000 habitants. La région parisienne, la façade atlantique, les Pyrénées et le pourtour méditerranéen sont tout particulièrement touchés alors que ces régions accueillent de nombreux touristes pour les vacances. Le variant Delta, plus contagieux, est désormais responsable d'une très large majorité des contaminations. 




"Nous avons une quatrième vague (de Covid-19) en train de décoller, avec une hausse de l'incidence qui est stratosphérique", s'est alarmé lundi sur franceinfo le porte-parole du gouvernement Gabriel Attal. Une semaine après les annonces du président Emmanuel Macron, le projet de loi doit être adopté en fin de journée ce lundi en Conseil des ministres. Le projet de loi intègre l'obligation vaccinale des soignants et étend le pass sanitaire, avant un examen au pas de charge par le Parlement qui pourrait aboutir dès vendredi.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.