Covid-19 : le seuil des 90% de personnes vaccinées pourrait être atteint "début automne", selon Alain Fischer

Covid-19 : le seuil des 90% de personnes vaccinées pourrait être atteint "début automne", selon Alain Fischer©Bertrand GUAY / POOL / AFP

publié le lundi 02 août 2021 à 09h29

Selon les derniers chiffres de Santé publique France, 63,2% de la population totale ont reçu au moins une injection et 52,6% ont désormais un schéma vaccinal complet.

Le répit épidémique estival n'aura été que de très courte durée. La pression continue de monter sur les hôpitaux, selon les derniers chiffres de Santé publique France. 



Concernant la vaccination, 63,2% de la population totale ont reçu au moins une injection (42.592.047 personnes) depuis le début de la campagne en France et 52,6% de la population ont désormais un schéma vaccinal complet (35.472.139 personnes).

Cela reste insuffisant pour atteindre une immunité collective.

Pour le professeur Alain Fischer, président du Conseil d'orientation de la stratégie vaccinale, "il faudrait que 90% des plus de 12 ans soient vaccinés ou soient protégés parce qu'ils ont été infectés. Donc il y a encore un effort à faire", a-t-il fait savoir au micro de RTL ce lundi 2 août.



"Nous faisons face à un variant du virus, le fameux variant Delta, qui est très contagieux et qui impose une mesure énergique de vaccination pour arriver à cette immunité de groupe", a ajouté le "Monsieur vaccin" du gouvernement.

Vers 90% de personnes vaccinées à l'automne ?

Selon lui, au rythme actuel le cap des 90% de personnes vaccinées pourrait être atteint "d'ici le début de l'automne".

"Si nous arrivions à cette immunité de groupe, nous aurions un bon contrôle et nous éviterions ce que nous observons malheureusement en ce moment, c'est-à-dire une reprise des hospitalisations, des séjours en soin intensif, des décès, qui ont commencé à réaugmenter", a prévenu Alain Fischer.

Le professeur a rappelé que l'immunité collective ne pouvait pas se limiter à nos frontières. "L'objectif de vaccination mondiale est essentiel pour éviter que ne revienne à un moment ou un autre un variant. (...) Plus le virus circule plus il y a le risque d'émergence de variant", a mis en garde le président du Conseil d'orientation de la stratégie vaccinale.

Une situation "très fragile et incertain(e)"

Le nombre de patients Covid à l'hôpital est désormais de 7.581. Selon le ministre de la Santé Olivier Véran, la situation sanitaire est "très fragile et incertain(e)", a-t-il qualifié dans un entretien accordé à Ouest-France ce week-end.

"On ne sait pas comment le variant Delta va se comporter au cours de l'été, chez nous comme chez nos voisins. Et nous observons de très fortes disparités territoriales, en France, concernant les taux d'incidence et l'évolution du virus. Beaucoup de départements sont sur la pente raide", a-t-il ajouté.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.