Covid-19 : le patron de l'AP-HP alerte sur un niveau d'admissions jamais vu "depuis la première vague"

Covid-19 : le patron de l'AP-HP alerte sur un niveau d'admissions jamais vu "depuis la première vague"
Le directeur de l'AP-HP Martin Hirsch le 30 mars 2020 à Paris.

publié le mercredi 24 mars 2021 à 15h20

Selon les données de Santé Publique France, 6.626 patients étaient hospitalisées mardi dans l'ensemble de l'Île-de-France, dont 1.360 malades en réanimation (379 à Paris uniquement).

Alors que les indicateurs de l'épidémie de Covid-19 s'envolent en Île-de-France, les soignants tirent la sonnette d'alarme. Le directeur de l'Assistance publique-Hôpitaux de Paris (AP-HP), Martin Hirsch, a prévenu mercredi 24 mars que les hôpitaux parisiens étaient débordés. 

"Les chiffres d'hier (mardi) qu'il s'agisse des entrées en réa ou en hospitalisation conventionnelle sont particulièrement élevés. Nous n'avions pas connu un nombre d'entrées aussi haut en 24 h depuis la 1ère vague", écrit-t-il dans un courriel adressé aux personnels, tweeté par l'AP-HP.




"Je sais que vous supportez la réalité qui est derrière ces chiffres et que c'est particulièrement difficile et éprouvant", ajoute-t-il, rappelant que "beaucoup expriment le fait qu'ils trouvent la situation plus difficile à vivre qu'au printemps dernier".

"L'ensemble de la population est avec vous", assure encore Martin Hirsch, même si "le climat n'est pas le même", "les signes en sont moins visibles" et "si parfois des expressions sont malheureuses". 

Selon les données de Santé Publique France, la France compte actuellement 4.634 malades du Covid-19 soignés en services de réanimation, se rapprochant du pic de la deuxième vague de l'automne (4.900 le 16 novembre). En Île-de-France, 6.626 patients étaient hospitalisées  mardi, dont 1.360 malades en réanimation - 379 à Paris uniquement. Au total, 171 nouvelles admissions en réanimation ont été comptabilisées pour 683 nouvelles hospitalisations dans la région.

Dans ce contexte, l'Agence régionale de santé a demandé mardi aux hôpitaux "d'anticiper la montée en charge du nombre de lits" de soins critiques avec un objectif de 2.200 lits disponibles pour accueillir les malades du Covid-19. Selon Les Echos, cela nécessiterait la déprogrammation de 80% des activités médicales et chirurgicales. 

Pour le moment, 1.577 lits de soins critiques sont disponibles pour les seuls malades du coronavirus, ce qui avait nécessité le 8 mars la déprogrammation de 40% des activités médicales et chirurgicales des hôpitaux et cliniques franciliens.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.