Covid-19 : le nombre de tests en chute libre

Covid-19 : le nombre de tests en chute libre
(illustration)

, publié le jeudi 19 novembre 2020 à 14h40

Près de 500.000 tests de moins ont été réalisés entre le 9 et le 15 novembre par rapport à la semaine précédente.

Le nombre de tests de dépistage virologiques du Covid-19 réalisés en France a fortement baissé la semaine dernière, entraînant un raccourcissement des délais de validation des résultats, selon des données officielles publiées jeudi 19 novembre.

Du 9 au 15 novembre, environ 1,8 million de tests virologiques (RT-PCR) ont été effectués, contre 2,3 millions la semaine précédente, une chute qui peut en partie s'expliquer par le jour férié du 11 novembre, où de nombreux laboratoires étaient fermés, indique la Direction de la recherche, des études, de l'évaluation et des statistiques (Drees), service dépendant du ministère de la Santé. Un autre type de tests de dépistage, les tests rapides antigéniques, ont commencé à être déployés en France, notamment dans les pharmacies et lors d'opérations de dépistage ciblées.

Selon le ministère de la Santé, "près de 270.000 tests" antigéniques ont été réalisés dans le cadre d'expérimentations ces dernières semaines, en majorité auprès des personnels d'Ehpad, mais aussi auprès de voyageurs dans les aéroports et de patients aux urgences de certains hôpitaux.

Les résultats arrivent plus vite

Depuis le 10 novembre, c'est "plus de 40.000 par jour" qui sont effectués. Depuis mardi, les conditions pour réaliser ces tests rapides ont été élargies et ils sont désormais intégrés dans les chiffres publiés quotidiennement par Santé publique France. Concernant le délai d'obtention des résultats des tests RT-PCR, selon la Drees, la proportion de résultats rendus en 24 heures s'est nettement améliorée la semaine dernière, à 51,7%, alors qu'elle n'était que de 42% environ les deux semaines précédentes.

3,8% des tests sont rendus dans les 48 heures, contre 78,9% la semaine précédente. Le délai moyen de remise des résultats s'améliore ainsi à 1,2 jour, au lieu de 1,4. Ce chiffre était monté jusqu'à à deux jours dans la deuxième quinzaine du mois de septembre.
 

Vos réactions doivent respecter nos CGU.