Covid-19 : le nombre de classes fermées poursuit sa décrue

Covid-19 : le nombre de classes fermées poursuit sa décrue
(illustration)

publié le vendredi 01 octobre 2021 à 13h31

Si les écoliers pourront retirer le masque dans 47 départements peu touchés par l'épidémie dès le 4 octobre, les adultes devront le garder, a prévenu le ministre de l'Éducation nationale.

Le nombre de classes fermées dans les établissements scolaires français à cause de cas de vocid-19 a continué de baisser cette semaine, atteignant 1.692, soit 0,32% des classes du pays, a annoncé vendredi 1er octobre le ministère de l'Éducation nationale. Il y a une semaine, 2.366 classes étaient fermées, soit 0,45%, déjà en nette baisse par rapport à la semaine précédente (3.299 classes).

Le ministère indique également que huit structures scolaires (sept écoles et un lycée) sont fermées à cause de l'épidémie, soit 0,013% des établissements.

Enfin, 6.758 des 10.700 collèges et lycées ont proposé "un parcours vaccinal" aux élèves. Pour la période allant du 20 au 27 septembre, 374.191 tests salivaires ont été proposés pour les élèves et personnels, et 199.549 ont été réalisés, indique encore le ministère.


Mercredi matin, le ministre de la Santé avait estimé qu'il n'y avait "pas eu d'effet rentrée" scolaire, ni d'"effet rentrée universitaire" dans le établissements français, alors que les chiffres de l'épidémie semblent vouloir poursuivre leur "bonne trajectoire".

Pour la rentrée scolaire, le ministère a retenu le protocole sanitaire de "niveau 2" (sur 4) qui autorise tous les élèves à être accueillis en présentiel et leur impose le port du masque en intérieur, sauf en maternelle. L'obligation du port du masque à l'école élémentaire sera cependant levée pour les élèves à partir de lundi dans 47 départements les moins touchés par l'épidémie, qui passent au niveau 1 du protocole. Le masque restera obligatoire dans les 54 départements "où une circulation élevée de l'épidémie est constatée".

Là où les enfants pourront retirer le masque, les personnels devront eux le garder. "C'est mieux pour les élèves de voir le visage entier du professeur, c'est plus agréable évidemment pour les professeurs (...) néanmoins ça serait prématuré, c'est ce qui a été vu par les autorités de santé", a avancé jeudi le ministre de l'Éducation, Jean-Michel Blanquer. "Ça va arriver un jour je l'espère, et le plus tôt sera le mieux, mais pour l'instant ce serait prématuré et donc à ce stade, les adultes gardent leur masque", a poursuivi le ministre.
 
Un cas de Covid dans une classe en primaire entraîne une fermeture, comme en juin. En cas de contamination au collège ou au lycée, seuls les élèves cas contacts non vaccinés doivent s'isoler une semaine.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.