Covid-19 : le masque fait son retour dans 68 communes de Loire-Atlantique

Covid-19 : le masque fait son retour dans 68 communes de Loire-Atlantique
La mesure, en vigueur jusqu'au 19 novembre, concerne toutes les personnes âgées de 11 ans et plus.

publié le jeudi 28 octobre 2021 à 17h15

Face au rebond épidémique que connaît le département, la préfecture a de nouveau rendu obligatoire le port du masque dans tous les lieux clos soumis au pass sanitaire.

Dans certaines communes de Loire-Atlantique, il faudra de nouveau porter un masque pour se rendre au cinéma, au restaurant ou dans une salle de spectacle... Constatant un rebond épidémique dans le département, avec un taux d'incidence de 67 cas pour 100.000 habitants, le préfet des Pays de la Loire et de Loire-Atlantique, Didier Martin, a annoncé jeudi 28 octobre que le port du masque est de nouveau obligatoire en intérieur dans les lieux soumis au pass sanitaire, tels que les bars et restaurants, les cinémas, les salles de concerts, de spectacles et de conférences, les établissements sportifs clos ou couverts, les salles de jeux, les foires et salons, les musées, les bibliothèques ou encore les fêtes foraines.



La mesure, en vigueur jusqu'au 19 novembre, ne concerne pas tout le département mais 68 communes du Pays d'Ancenis, de Châteaubriant-Derval, du Sud Retz Atlantique et de Pornic Agglo Pays de Retz. Toutes les personnes âgées de 11 ans et plus concernées. Toute violation de cette mesure est passible d'une amende de 135 euros.

Cette décision fait suite à une recommandation de l'agence régionale de santé des Pays de la Loire "d'imposer le port du masque pour réduire la circulation du virus et éviter la diffusion de l'épidémie dans la population générale, tant dans les établissements clos recevant du public que dans l'espace public caractérisé par une forte concentration de population". 



La préfecture des Pays de la Loire a également annoncé l'interdiction "temporaire" de tous les rassemblements festifs musicaux jusqu'au 15 novembre et de la circulation sur les routes du département de tout véhicule de plus d'une tonne "transportant du matériel de sons à destination de ces rassemblements".
 

Vos réactions doivent respecter nos CGU.