Covid-19 : le gouvernement serre la vis pour le réveillon du 31 décembre

Covid-19 : le gouvernement serre la vis pour le réveillon du 31 décembre
Une rue vide à Toulouse, le 24 octobre.

, publié le jeudi 10 décembre 2020 à 18h00

Le couvre-feu mis en place à 20H00 à partir du mardi 15 décembre sera également en vigueur pour la Saint-Sylvestre, mais pas le 24 décembre, a annoncé le Premier ministre Jean Castex jeudi soir. 




Un couvre-feu va être instauré dès 20H00 à partir du 15 décembre. Et il s'appliquera aussi lors du réveillon du 31 décembre, contrairement à ce qu'avait envisagé initialement le gouvernement, a annoncé le chef du gouvernement lors d'une conférence de presse.

Ce réveillon "concentre tous les ingrédients d'un rebond épidémique", et, "si la circulation avait continué à se réduire fortement, nous aurions pu assumer ce risque, mais ce n'est pas le cas", justifie Jean Caste. Nous devons "respecter la règle du couvre-feu, rester chez soi, donc, le 31 décembre", a-t-il souligné. 

En revanche, les déplacements pour la soirée du 24 décembre seront autorisés, sans couvre-feu ce soir-là. "Nous autoriserons les déplacements pour la soirée du 24 décembre. Mais en vous rappelant la règle que je vous ai indiquée la semaine dernière : pas plus de six adultes à la fois", a indiqué le Premier ministre. Il recommande aussi de "limiter (les) interactions au cours des 5 jours précédents" une rencontre avec une personne âgée ou vulnérable au coronavirus. 

Il sera aussi possible de passer Noël en famille où que celle-ci se trouve. L'ensemble des mesures annoncées "nous permettent de maintenir la possibilité de se déplacer sur tout le territoire à partir du 15 décembre", a indiqué le Premier ministre. 

Vos réactions doivent respecter nos CGU.