Covid-19 : la vaccination des 5-11 ans vulnérables "sans doute" ouverte bientôt, indique Olivier Véran

Covid-19 : la vaccination des 5-11 ans vulnérables "sans doute" ouverte bientôt, indique Olivier Véran
Hors du continent européen, le vaccin anti-Covid a déjà été autorisé pour les enfants de cette classe d'âge dans un petit nombre de pays, parmi lesquels les États-Unis, Israël et le Canada (ici, à Jérusalem, le 23 novembre 2021).

publié le vendredi 03 décembre 2021 à 09h24

La Haute autorité de Santé a recommandé cette semaine d'ouvrir la vaccination aux 5-11 ans vulnérables, soit 360.000 enfants en France.

Alors que la cinquième vague de Covid-19 déferle sur la France, avec notamment un taux d'incidence qui explose chez les 6-10 ans, à 750 pour 100.000 habitants vendredi 3 décembre, la vaccination des enfants se précise. Alors que la Haute autorité de Santé (HAS) a recommandé cette semaine la vaccination des 5-11 ans à risque, le ministre de la Santé Olivier Véran a laissé entendre vendredi matin sur franceinfo que la confirmation par le gouvernement de l'ouverture de cette vaccination serait une formalité.



"Il y a très peu de cas graves" chez les plus jeunes "mais ils peuvent transmettre", a-t-il souligné. "C'est pourquoi la Haute autorité de santé (HAS) a proposé d'ouvrir la vaccination aux enfants atteints de comorbidités, de 5-11 ans", a-t-il rappelé, ajoutant qu'en France "nous pourrions l'ouvrir à compter de la mi-fin décembre quand nous aurons les vaccins." "La vaccination leur sera sans doute ouverte", a-t-il répété face à l'insistance des journalistes.




Approuvé jeudi dernier par le régulateur européen du médicament, le vaccin de Pfizer adapté aux 5-11 ans, qui contient un tiers de la dose des adultes, sera en effet disponible dans l'Union européenne le 13 décembre. 

Pour les autres enfants, sous réserve que la HAS valide ce projet, "nous ouvrirons la vaccination aux enfants probablement à partir de janvier et probablement de façon progressive et facultative", a ajouté Olivier Véran.

Malgré le feu vert européen, la HAS le recommande le vaccin anti-Covid pour le moment uniquement aux enfants présentant un risque de faire une forme grave de la maladie. Il s'agit notamment d'enfants souffrant de maladies hépatiques chroniques, maladies cardiaques et respiratoires chroniques, maladies neurologiques, d'obésité, de diabète, d'immunodéficience primitive ou encore atteints de trisomie 21. Cela concerne au total un peu plus de 360.000 enfants en France.

Hors du continent européen, le vaccin anti-Covid a déjà été autorisé pour les enfants de cette classe d'âge dans un petit nombre de pays, parmi lesquels les États-Unis, Israël et le Canada.


 

Vos réactions doivent respecter nos CGU.