Covid-19 : la progression du taux d'incidence ralentit, les hospitalisations toujours en hausse

Covid-19 : la progression du taux d'incidence ralentit, les hospitalisations toujours en hausse©Pascal POCHARD-CASABIANCA / AFP

publié le samedi 14 août 2021 à 21h33

Dans son point hebdomadaire vendredi 13 août, Santé publique France a dressé un bilan en "demi-teinte" de la situation sanitaire.

Les effets de la quatrième vague de l'épidémie de Covid-19 se font particulièrement sentir sur les hospitalisations en France, y compris les services de soins critiques, selon les chiffres de Santé publique France publiés ce samedi 14 août.



Le nombre de patients hospitalisés est toujours en hausse, s'élevant à 9.648 patients samedi (9.546 vendredi), dont 606 nouveaux admis (836 la veille).

Sur les sept derniers jours, 5.298 nouvelles hospitalisations sont survenues, contre 4.574 la semaine précédente.

Les hospitalisations en services de soins critiques, qui prennent en charge les cas les plus graves, continuent également leur progression, totalisant 1.837 malades contre 1.831 vendredi, dont 118 admissions en 24 heures.

Cet indicateur, scruté de près par les autorités sanitaires qui veulent éviter une saturation des hôpitaux comme aux Antilles françaises, était passé sous la barre des 1.000 patients le 7 juillet.

24.427 cas enregistrés samedi

Entre vendredi et samedi, 51 personnes ont succombé au Covid (74 morts la veille), portant le bilan total à 112.658 décès depuis le début de l'épidémie en mars 2020.

Du côté des contaminations, 24.427 cas ont été enregistrés samedi, contre 26.453 la veille.

Dans son point hebdomadaire vendredi, Santé publique France a dressé un bilan en "demi-teinte" de la situation sanitaire, observant une dynamique de ralentissement de la progression du taux d'incidence au niveau national (236 cas pour 100.000 habitants), mais qui ne se traduit pas encore à l'hôpital.

L'agence sanitaire soulignait également une forte hétérogénéité géographique, avec une situation "très préoccupante" en Guadeloupe et en Martinique, où les contaminations explosent et les hôpitaux sont submergés.

Depuis le début de la campagne de vaccination en France, 46.267.777 personnes ont reçu au moins une injection (soit 68,6% de la population totale) et 39.028.100 personnes ont désormais un schéma vaccinal complet (57,9% de la population totale).

Samedi de manifestation contre le pass sanitaire

Ce samedi, pour le cinquième week-end consécutif contre le pass sanitaire, un total de 214.845 personnes, dont 13.900 à Paris, ont défilé - soit une mobilisation en baisse par rapport à samedi dernier, selon les chiffres du ministère de l'Intérieur.

A 19h00, les autorités recensaient 217 actions, seulement 11 interpellations et un blessé parmi les forces de l'ordre.

Le week-end dernier, 237.000 personnes avaient été comptabilisées par le ministère de l'Intérieur, régulièrement accusé par les manifestants de sous-estimer la protestation anti-pass sanitaire.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.