Covid-19 : la pression hospitalière se maintient, le taux d'incidence augmente

Covid-19 : la pression hospitalière se maintient, le taux d'incidence augmente
Hôpital de Nice, le 25 février 2021.

, publié le jeudi 25 février 2021 à 22h30

Le nombre de nouvelles contaminations enregistrées en 24 heures a baissé jeudi par rapport à la veille où il avait atteint son plus haut niveau depuis la mi-novembre.

Alors que vingt départements ont été placés, jeudi 25 février, en "surveillance renforcée", du fait d'une circulation accrue du virus du Covid-19, et pourraient faire l'objet de mesures de confinements localisés à partir du week-end du 6 mars si la situation continuait à se dégrader, la pression hospitalière se maintient à un niveau élevé à l'échelle nationale, selon les chiffres publiés dans la soirée par Santé publique France. 



25.317 malades du Covid-19 étaient ainsi hospitalisés jeudi, contre 25.614 mercredi. Sur les dernières 24 heures, 1.454 patients ont été hospitalisées, contre 1.636 la veille. Les services de réanimation accueillaient jeudi soir 3.430 malades jeudi (3.436 mercredi). Le nombre de nouvelles admissions dans ces services, qui accueillent les cas les plus graves, restait aussi élevé, avec 301 patients enregistrés sur les dernières 24 heures (319 la veille). Les chiffres sur les sept derniers jours, qui permettent de lisser les données, restent stables avec en une semaine 9.400 nouvelles hospitalisations dont 1.845 dans les services de réanimation.

En outre, 25.403 nouvelles contaminations ont été enregistrées jeudi, un chiffre largement inférieur aux 31.519 cas positifs recensés mercredi, qui représentaient un plus haut niveau depuis la mi-novembre. Le taux de positivité (pourcentage de personnes positives au Covid-19 sur l'ensemble des personnes qui se sont fait tester) est en revanche en hausse, à 6,9%, contre 6,5% mercredi. Il s'agit du plus haut niveau enregistré depuis la fin janvier.

Par ailleurs, la maladie a emporté 261 patients dans les dernières 24 heures, portant le nombre total de décès à 85.608 personnes en France depuis le début de l'épidémie.
 

Vos réactions doivent respecter nos CGU.