Covid-19 : la plateforme "Vite Ma Dose" usurpée par des anti-vaccins

Covid-19 : la plateforme "Vite Ma Dose" usurpée par des anti-vaccins©Panoramic (photo d'illustration)

publié le mardi 11 mai 2021 à 16h18

Sur Twitter, le fondateur de "Vite Ma Dose", Guillaume Rozier, a mis en garde sur un nom de domaine similaire mais fallacieux créé par des anti-vaccins, mardi 11 mai.

Si vous n'êtes pas encore vacciné et que vous souhaitez le faire, méfiance ! Déjà créateur de "Covid Tracker", un site concentrant un nombre important de données sur la crise sanitaire, Guillaume Rozier a également mis sur pied le site et l'application "Vite Ma Dose". Cette plateforme permet aux Français de trouver facilement où des doses de vaccin contre le Covid-19 sont disponibles autour de chez eux pour prendre rendez-vous et faciliter leurs démarches pour la vaccination.

Mais sur Twitter, l'ingénieur en informatique a alerté sur le fait que des anti-vaccins avaient créé un nom de domaine très similaire, alors que le nom originel est bel et bien vitemadose.covidtracker.fr.



"Diffusez le plus largement possible la bonne adresse et rien d'autre !"

Sur la plateforme fallacieuse, les internautes retrouvent des informations remettant en cause l'intérêt de la vaccination, notamment avec des vidéos de professionnels de santé, d'associations et d'organisations "antivax". La page se proclame comme étant "de promotion de la connaissance sur la vaccination Covid-19". La version réelle de "Vite Ma Dose" dispose d'un design totalement différent, avec un moteur de recherches et un grand nombre de données chiffrées sur la vaccination, ainsi que des explications détaillées sur l'utilisation du site ou de l'application. "Le nom de domaine vitemadosefr a été racheté par des anti-vaccins. N'y allez pas. Diffusez le plus largement possible la bonne adresse et rien d'autre !", a écrit Guillaume Rozier sur Twitter.



En outre, dans la matinée du 11 mai, Doctolib a communiqué sur le fait que les Français, sans conditions ni comorbidités, pouvaient désormais prendre rendez-vous sur sa plateforme ou son application si des doses restaient disponibles pour le lendemain. En alliant Doctolib avec le vrai "Vite Ma Dose", qui permet de rentrer sa géolocalisation pour trouver le centre de vaccination le plus proche, la possibilité de trouver plus rapidement un créneau est plus importante pour de nombreux Français désireux de se protéger contre le Covid-19. Les deux applications travaillent de pair, et le premier renvoie vers le second pour confirmer la prise de rendez-vous. Une fois sur Doctolib, il convient de cocher la case "Personnes de plus de 18 ans pour les rendez-vous disponibles d'ici demain soir" pour ceux concernés par ce cas de figure. La vaccination aux plus de 50 ans est également ouverte depuis lundi 10 mai. Selon "Covid Tracker", autour de 18.8 millions de Français ont reçu une première dose.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.