Covid-19 : la nouvelle attestation est "complexe", reconnaît le ministère de l'Intérieur

Covid-19 : la nouvelle attestation est "complexe", reconnaît le ministère de l'Intérieur
Une attestation de déplacement dérogatoire, en mars 2020 (illustration)

, publié le samedi 20 mars 2021 à 09h30

Un nouveau système d'attestation dérogatoire entre en vigueur samedi 20 mars, avec une kyrielle de mesures spécifiques.

Dans le cadre du nouveau confinement "hybride" mis en place dans seize départements de l'hexagone face à l'épidémie de Covid-19, l'attestation de déplacement dérogatoire fait son retour samedi 20 mars, dans une nouvelle version que le ministère de l'Intérieur reconnait comme "complexe".


Dans sa dernière version mise en ligne dans la nuit de vendredi à samedi, l'attestation liste ainsi 15 motifs différents de déplacement, sur deux pages. Neuf de ces motifs sont accompagnés d'une astérisque. "Les déplacements ne sont autorisés qu'au sein du département ou d'un périmètre défini par un rayon de 30 km autour du lieu de résidence sauf pour les items signalés par un astérisque", précise le document.

La version numérique se fait attendre

L'attestation est "complexe", a reconnu le ministère de l'Intérieur, par la voix de sa porte-parole Camille Chaize, à l'antenne de BFMTV. "L'attestation pour le moment est téléchargeable en format papier le format numérique va arriver dans le courant du weekend", a t-elle ajouté, alors que l'application TousAntiCovid n'avait pas encore été mise à jour samedi matin.

L'attestation de déplacement dérogatoire est obligatoire pour se déplacer durant le couvre-feu de 19h à 6h sur l'ensemble du territoire. Elle est également obligatoire pour se déplacer entre 6h et 19h dans les 16 départements concernés par les mesures renforcées. Les justificatifs de déplacement professionnel et scolaire sont aussi disponibles, dans des documents à part.
 

Vos réactions doivent respecter nos CGU.