Covid-19 : la Mayenne toujours placée en "vulnérabilité élevée"

Covid-19 : la Mayenne toujours placée en "vulnérabilité élevée"
La vigilance est de mise dans le département de la Mayenne

publié le vendredi 24 juillet 2020 à 14h02

Le département de la Mayenne est toujours placé en "vulnérabilité élevée" ce vendredi 24 juillet.

Le département de la Mayenne était toujours placé en "vulnérabilité élevée" vendredi. C'est le seul de France métropolitaine à l'être.

"La Mayenne est toujours placée en vulnérabilité élevée par rapport aux indicateurs qui nous invitent à la prudence et à l'action", a déclaré le directeur général de l'ARS Pays de la Loire, Jean-Jacques Coiplet, lors d'une visio-conférence de presse.



11.800 tests dans le département

Jean-François Coiplet a notamment évoqué le taux de positivité sur 100 tests, qui est désormais à 3,8, alors qu'il était à 3,2 lundi.

L'ARS dit mener "une politique de dépistage intensive" avec depuis le 12 juillet "plus de 11.800 tests sur le département", qui compte un peu plus de 300.000 habitants, a dit M. Coiplet.

Les autorités sanitaires ont toutefois indiqué qu'il n'y avait "pas de tension majeure au niveau de l'offre de soins" en Mayenne. Selon les derniers chiffres arrêtés jeudi soir, il y avait huit personnes hospitalisées et deux en réanimation dans ce département de l'Ouest, "sans signe de gravité", a dit Jean-François Coiplet.

Port du masque obligatoire

Depuis le lundi 20 juillet, les masques sont obligatoires en France dans les lieux clos pour éviter la propagation du virus. En complément de cette mesure nationale, certaines villes ont opté pour le port du masque dans les zones touristiques très fréquentées. C'est notamment le cas à Lorient, La Rochelle, Argelès-sur-Mer ou encore Le Grau-du-Roi.

En Belgique où l'épidémie repart à la hausse, une fillette âgée de 3 ans est décédée des suites du Covid-19.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.