Covid-19 : la liste des voyageurs soumis à une quarantaine à leur arrivée en France élargie

Covid-19 : la liste des voyageurs soumis à une quarantaine à leur arrivée en France élargie
Au total, seize pays sont soumis à de telles restrictions

publié le vendredi 14 mai 2021 à 17h35

La France continue de durcir les conditions d'accès sur le territoire. 

A partir de dimanche, les voyageurs en provenance de quatre pays supplémentaires devront respecter un isolement obligatoire de dix jours à leur arrivée en France en raison de la circulation de l'épidémie de coronavirus dans ces pays, a annoncé le gouvernement vendredi. Cette restriction s'appliquera également au Bahreïn, au Costa Rica et à l'Uruguay.

Douze pays étaient déjà soumis à de telles restrictions dont le Brésil, l'Inde, l'Afrique du Sud, l'Argentine et la Turquie. "Alors que la situation épidémique s'améliore sur le territoire national, la propagation du virus dans certains pays, et en particulier de plusieurs variants d'intérêt faisant craindre un risque de transmissibilité accrue ou d'échappement vaccinal, impose un renforcement des mesures de contrôle des arrivées depuis ces pays", a justifié Matignon dans son communiqué.


Une amende de 1.000 à 1.500 euros en cas d'absence
Comme pour les voyageurs revenant des autres pays à risques, les forces de l'ordre pourront vérifier de manière inopinée leur présence sur leur lieu de quarantaine et leur infliger une amende de 1.000 à 1.500 euros en cas d'absence. "La liste des motifs et des catégories de personnes autorisées à venir en France est restreinte" pour l'essentiel, aux seuls ressortissants nationaux, leurs conjoints et enfants, et aux ressortissants de l'Union européenne ou d'un pays tiers ayant leur résidence principale en France.

Le dispositif de test avant l'embarquement est, lui, "renforcé, en imposant un test PCR négatif de moins de 36h (au lieu de 72 heures), ou un test PCR négatif de moins de 72 heures accompagné d'un test antigénique négatif de moins de 24 heures", a aussi précisé Matignon. Les premières quarantaines obligatoires avaient été mises en place à partir du 24 avril pour l'Inde, le Brésil, l'Argentine, le Chili, l'Afrique du Sud, avant d'être étendues à sept autres pays le 8 mai.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.