Covid-19 : la France métropolitaine lève son couvre-feu mais des restrictions demeurent

Covid-19 : la France métropolitaine lève son couvre-feu mais des restrictions demeurent
L'Hexagone s'apprête à lever le couvre-feu

publié le dimanche 20 juin 2021 à 16h25

La France, l'un des pays d'Europe les plus touchés par le virus avec plus de 110.000 décès, était l'un des derniers à maintenir un couvre-feu avec l'Italie et la Grèce. Mais plusieurs restrictions restent en vigueur.

Tour d'horizon des interdictions toujours en place.

Face à l'amélioration continue de ses indicateurs épidémiques, la France métropolitaine s'affranchit dimanche du couvre-feu, nouvelle étape d'un retour à la vie d'avant après l'abandon cette semaine du masque en extérieur. Lundi, les Français pourront célébrer une Fête de la musique presque "normale".


"Avec 2.000 à 3.000 cas par jour, ce n'est plus le virus qui nous traque, c'est nous qui le traquons", a assuré le ministre de la Santé, Olivier Véran, au Journal du dimanche, misant sur la multiplication "des dépistages collectifs par autotest" cet été et un "tracing rétrospectif, à la japonaise". Et la campagne de vaccination poursuit son chemin, Jean Castex, qui a lui-même reçu sa deuxième dose de vaccin AstraZeneca samedi, visant 35 millions de Français complètement vaccinés fin août, contre plus de 18 millions samedi. Toutefois, la vigilance reste toutefois de mise, comme les protocoles sanitaires pour les lieux publics et tout événement jusqu'au 30 juin.

Vigilance et protocoles sanitaires
Avec des mini-concerts autorisés dans les bars et les restaurants, la Fête de la musique, créée en 1982, retrouvera lundi des airs connus, même si ce n'est pas encore le monde d'avant. 

Le port du masque reste recommandé à l'extérieur lors des concerts. Les attroupements de plus de dix personnes sur la voie publique sont toujours interdits, comme les concerts impromptus.

Par ailleurs, pour tout évènement de plus de 1.000 personnes, le pass sanitaire est obligatoire. 

La jauge maximale autorisée en salle ou en plein air reste toujours à 65% dans la limite de 5.000 spectateurs, toujours en configuration assise.

Des couvre-feux maintenus en Outre-mer
L'Hexagone était l'un des l'un des derniers pays à maintenir un couvre-feu avec l'Italie et la Grèce. D'abord instauré à 21h, il avait été progressivement avancé à 18h mi-janvier avant d'être repoussé à 19h en mars, à 21h en mai et à 23h le 9 juin. Sa levée a été annoncée par le gouvernement mercredi, comme la fin du port du masque en extérieur depuis jeudi qui, si elle a pu être assimilée par l'opposition à un "cadeau" en vue des élections régionales dimanche, se justifie par une amélioration plus rapide qu'"espéré" de la situation sanitaire, selon le Premier ministre Jean Castex.

Des couvre-feux sont en revanche toujours instaurés en Guadeloupe, en Martinique (de 23 heures à 5 heures pour ces deux départements), à Saint-Martin (de 20 heures à 6 heures), en Guyane (de 19 heures à 5 heures), à la Réunion (de 21 heures à 5 heures) et en Polynésie française (de 23 heures à 4 heures).

Vos réactions doivent respecter nos CGU.