Covid-19 : la campagne de rappel s'ouvre à tous les adultes ce samedi

Covid-19 : la campagne de rappel s'ouvre à tous les adultes ce samedi©Fred TANNEAU / AFP

publié le samedi 27 novembre 2021 à 07h56

À partir du 15 décembre pour les plus de 65 ans et du 15 janvier pour les 18-64 ans, la dose de rappel sera obligatoire pour que le pass sanitaire reste valide.

Le gouvernement intensifie la pression sur les non-vaccinés pour contrer la cinquième vague de l'épidémie de Covid-19. Jusque-là réservé aux plus de 65 ans, les personnes à risques et les soignants, le rappel vaccinal est ouvert dès samedi 27 novembre à tous les plus de 18 ans et sera indispensable pour pouvoir bénéficier du pass sanitaire



Tout ce qu'il faut savoir sur cette campagne de rappel.

Pour qui ?

Le rappel vaccinal (le plus souvent une troisième dose) concerne tous les majeurs, cinq mois après leur dernière injection et non plus six mois.  

Une infection au Covid-19 correspond à une dose, a précise jeudi le ministre de la Santé Olivier Véran lors de sa conférence de presse. Ceux qui ont déjà été contaminés n'ont ainsi reçu à ce jour qu'une seule dose pour valider leur schéma vaccinal complet et sont éligibles à la dose de rappel cinq mois après cette injection.

Ceux qui ont eu le Covid-19 au moins 15 jours après leur première dose peuvent bénéficier d'une deuxième dose cinq mois après l'infection. Ceux qui ont reçu une dose et ont été infectés moins de 15 jours après doivent recevoir une deuxième dose, puis une troisième dose cinq mois après.

Ceux qui ont reçu deux doses et ont été infectés par le Covid-19 peuvent bénéficier d'une troisième dose cinq mois après l'infection. 

Pour les personnes vaccinées avec Janssen, ces dernières doivent recevoir une injection dès 4 semaines après leur vaccination, puis une dose de rappel dès 5 mois après cette dernière. À savoir que les personnes ayant eu une infection au Covid-19, puis une dose de Janssen sont éligibles à la dose de rappel, dès 4 semaines après leur injection.

Les personnes sévèrement immunodéprimées, quant à elles, y sont éligibles dès trois mois après la dernière injection, sur avis médical.

En tout, 19 millions de personnes sont actuellement éligibles pour une 3e dose, selon Olivier Véran.

Quels vaccins ? 

Le rappel vaccinal au Covid-19 est effectué uniquement avec des vaccins à ARM messager, c'est-à-dire uniquement les sérums de Pfizer-BioNTech ou Moderna. Ces deux vaccins peuvent être utilisés quel que soit le vaccin utilisé dans les doses d'avant, mais le vaccin Pfizer-BioNTech est recommandé pour les personnes de moins de 30 ans.

Une dose de rappel obligatoire pour valider son pass sanitaire

À partir du 15 décembre pour les plus de 65 ans et du 15 janvier pour les 18-64 ans, la dose de rappel sera obligatoire pour que le pass sanitaire reste valide.

Cela ne veut pas dire que l'injection devra forcément avoir été faite avant ces dates, qui correspondent simplement à l'entrée en vigueur du mécanisme : cela signifie qu'à compter de ces dates, le pass de ces personnes sera désactivé si elles n'ont pas eu une dose de rappel au maximum sept mois après la dernière injection.

Par exemple, quelqu'un qui a reçu sa deuxième dose le 1er juillet pourra avoir la troisième à partir du 1er décembre, et devra forcément le faire avant le 1er février 2022 pour garder son pass sanitaire.



 

Vos réactions doivent respecter nos CGU.