ALERTE INFO
20:26 Euro : Karim Benzema rappelé en Equipe de France

Covid-19 : la bonne idée d'un couple de l'Hérault pour accélérer la vaccination

Covid-19 : la bonne idée d'un couple de l'Hérault pour accélérer la vaccination©Panoramic

publié le mercredi 14 avril 2021 à 11h35

Depuis début mars, un couple de retraités héraultais prend des rendez-vous de vaccination pour leurs congénères qui ne sont pas à l'aise avec le web ou les smartphones.

Retraités, François et Rosette Belmonte ont néanmoins trouvé un moyen de participer à l'effort de guerre contre la pandémie de Covid-19. Ce couple habitant le village de Sauvian, près de Béziers (Hérault), "va à la pêche" aux rendez-vous de vaccination, selon les termes de François Belmonte. "Nous avons décidé de nous lancer il y a un mois et demi environ pour aider la population" de leur commune de 5 500 âmes à trouver des créneaux pour recevoir les injections, relate mardi 13 avril sur BFMTV son épouse Rosette Belmonte.


 "Avoir des rendez-vous, c'est surtout ça le problème" des personnes âgées souhaitant se faire vacciner, affirme celle qui est aussi adjointe au maire du bourg. "Beaucoup n'ont pas accès à la plateforme Doctolib", n'ayant "pas d'ordinateur" et possédant des téléphones dont elles ne "savent pas se servir", expliquait-elle, le 13 avril au soir sur la chaîne d'informations en continu.

Ils ont alors pris les coordonnées des personnes de Sauvian qui désiraient se faire vacciner et ils passent leurs journées, de 6 heures à 22 heures, à trouver des créneaux de vaccination. En un mois et demi, ils ont "pris plus de 800 rendez-vous" pour les personnes dont la situation leur permet de se faire vacciner. Pour cela, ils ont créé de multiples comptes sur les différentes plateformes permettant de prendre des rendez-vous médicaux.

Prise de rendez-vous compliquée

Mi-février, plus d'un mois après le début de la campagne de vaccination, beaucoup des Français éligibles à recevoir les vaccins se plaignaient encore de ne pas pouvoir prendre de rendez-vous par téléphone ou via le net. Sur la plateforme Doctolib par exemple, aucun créneau n'était disponible, et quand un horaire libre s'affichait après moult essais, au moment de confirmer le rendez-vous, un message d'erreur apparaissait. Quant au numéro vert, le téléphone sonnait souvent dans le vide, sans même un répondeur.

En France, une personne majeure sur cinq (21%) avait reçu mardi soir une première dose de vaccin et un peu plus de 7% a reçu les deux doses. La campagne de vaccination a été lente à démarrer, notamment à cause des problèmes d'approvisionnements en vaccins AstraZeneca. Alors qu'elle est en phase d'accélération, les livraisons du vaccin Janssen sont stoppées.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.