Covid-19 : l'obligation du port du masque dans les cours d'écoles finalement levée

Covid-19 : l'obligation du port du masque dans les cours d'écoles finalement levée
(Photo d'illustration)

publié le jeudi 17 juin 2021 à 11h10

Après un avis favorable de la Haute Autorité de santé, le gouvernement a finalement décidé de supprimer l'obligation de porter un masque dans les cours d'école à partir de jeudi. "C'est une bonne chose", a estimé le ministre de l'Education nationale Jean-Michel Blanquer.

Parce que "la situation s'améliore plus vite que nous l'avions espéré", Jean Castex a annoncé mercredi la fin de l'obligation du port du masque à l'extérieur dès jeudi 17 juin et la levée du couvre-feu à partir de dimanche. "Il est normal que nous ajustions nos mesures", a-t-il estimé.

Le port du masque reste néanmoins obligatoire dans les lieux clos (commerces, bureaux, transports...) et qu'il faudrait également continuer à le porter "quand on se regroupe et quand on se trouve dans un lieu bondé, une file d'attente, sur un marché ou dans les tribunes d'un stade". Mais pas dans les cours de récréation.



Dans un premier temps, les services du Premier ministre avaient indiqué à BFMTV que le masque resterait obligatoire pour les élèves de plus de 6 ans y compris au grand air, les cours étant considérées comme des lieux de brassage et de regroupement. Le gouvernement a finalement changé d'avis après un avis favorable de la Haute Autorité de santé. Matignon a ainsi précisé jeudi soir que le masque pourra être enlevé dans les cours de récréation mais devra être maintenu dans les salles de classe.

Ce qu'a confirmé le ministre de l'Education nationale Jean-Michel Blanquer jeudi matin. "Le masque est toujours obligatoire dans les salles de classe et à la cantine, mais plus pendant les récréations. C'est dans la logique de ce qui a été annoncé par Jean Castex : on assouplit les règles en extérieur", a-t-il expliqué sur France Inter. 

"C'est une bonne chose, car on a toujours considéré que c'était les enfants et les adolescents qui étaient prioritaires dans toutes les décisions qu'on prenait. Je sais que beaucoup d'enfants, d'adolescents, trouvaient pénible de le porter".

Une rentrée sans masque ?

Alors que les grandes vacances se rapprochent à grands pas, le ministre a assuré que le futur protocole sanitaire serait élaboré dans les semaines à venir afin de préparer du mieux possible la prochaine rentrée scolaire.



"On rendra publique dans la première semaine de juillet cette nouvelle donne, avec beaucoup d'éléments qui ressembleront (au protocole actuel, NDLR) par exemple sur les gestes barrières. On peut imaginer une rentrée non masquée dans les classes, je l'espère de tout cœur, ça ne veut pas dire que c'est certain et même en juillet ce ne sera pas défini, c'est fin août qu'on décidera de cela", a-t-il encore dit. 

Vos réactions doivent respecter nos CGU.