Covid-19 : l'attitude du gouvernement envers les entreprise n'est pas "raisonnable", estime le Medef

Covid-19 : l'attitude du gouvernement envers les entreprise n'est pas "raisonnable", estime le Medef
Geoffroy Roux de Bézieux à Paris, le 12 janvier 2021.

publié le mercredi 24 mars 2021 à 11h09

Les entreprises vont avoir du mal à appliquer le nouveau protocole sanitaire imposé par le gouvernement, selon le Medef. Quant au télétravail, si des efforts doivent être faits, il faut également permettre aux salariés d'aller travailler en présentiel, demandent les patrons.

Le président du Medef, Geoffroy Roux de Bézieux, a contesté mercredi 24 mars les chiffres des contaminations en entreprises avancés par Jean Castex, estimant que le gouvernement n'était pas "juste" avec le monde du travail.

"On comprend les difficultés et on a notre rôle à jouer, a-t-il déclaré sur franceinfo. Mais pointer du doigt les entreprises comme le fait le gouvernement n'est ni juste ni raisonnable." Le patron du Medef a notamment dénoncé les chiffres avancés par Jean Castex.


"Le Premier ministre, jeudi, annonce 29% de contaminations en entreprise, c'est faux, a assuré Geoffroy Roux de Bézieux. L'Institut Pasteur, que j'ai appelé pour vérifier le chiffre, annonce qu'il y a 45% des gens qui ont été interrogés qui savent où ils ont été contaminés et sur ces 45% il n'y en a que 15% qui pointent un collègue de bureau."

Quant au nouveau protocole sanitaire qui doit être mis en place dans les entreprises, le Medef reste sceptique : "8m2 par salarié, c'est très compliqué".

Geoffroy Roux de Bézieux reconnaît toutefois qu'il est possible de faire des progrès sur le télétravail. "Il y a un effort à faire où, effectivement, les chiffres des gens en télétravail ont un peu reculé depuis que l'on a laissé un jour par semaine de soupape, a-t-il estimé. La santé, c'est un état général de bien-être, si vous créez des troubles psychiatriques ou psychologiques en masse (...) il y a un équilibre à trouver."

Vos réactions doivent respecter nos CGU.