Covid-19 : Jean Castex assure qu'un plan de reconfinement "ciblé" est prêt

Covid-19 : Jean Castex assure qu'un plan de reconfinement "ciblé" est prêt
Jean Castex était mercredi matin sur BFM-TV.
A lire aussi

, publié le mercredi 08 juillet 2020 à 09h00

Le nouveau Premier ministre était, mercredi matin, l'invité de Jean-Jacques Bourdin sur BFMTV. Il est revenu sur le risque d'une deuxième vague, indiquant qu'il n'y aurait pas de reconfinement absolu dans tout le pays. 

Le Premier ministre Jean Castex a annoncé, mercredi sur RMC/BFMTV, qu'il se rendrait dimanche en Guyane, territoire d'Outre-mer où le virus du covid-19 circule activement.



"Je vais dimanche en Guyane.

En Guyane vous l'avez vu, ça se passe mal", a déclaré Jean Castex. "Je viens dans le sens de la mission qui m'a été confiée, avec la volonté de préparer la France à une éventuelle deuxième vague mais surtout en préservant, la vie, la vie économique, la vie sociale", a-t-il ajouté sur RMC/BFMTV. La Guyane, territoire voisin du Brésil particulièrement touché par l'épidémie, comptait mardi 5.178 cas (+124 en 24 heures), 123 patients hospitalisés et 30 en réanimation, et 21 décès.

"Des conséquences terribles"

Le Premier ministre a assuré que l'État se préparait à une deuxième vague. "Nous n'allons pas faire un éventuel reconfinement comme nous avions fait celui de mars, a-t-il néanmoins précisé. Parce que d'abord, on a appris. Et parce qu'un reconfinement absolu a des conséquences terribles, humaines, économiques, donc nous allons cibler."

Un temps écartée, l'éventualité d'une deuxième vague est de plus en plus évoquée par les pouvoirs publics. Interrogé ce mercredi par Le Figaro, le directeur général de la Santé, Jérôme Salomon a souligné qu'"il faut se préparer à une reprise de l'épidémie (de Covid-19), voire à une deuxième vague", qui est possible "cet automne ou cet hiver". 

Vos réactions doivent respecter nos CGU.