Covid-19 : hausse spectaculaire des cas, toujours pas de conséquences sur les hôpitaux

Covid-19 : hausse spectaculaire des cas, toujours pas de conséquences sur les hôpitaux©ALAIN JOCARD / AFP

publié le mardi 20 juillet 2021 à 21h30

Comme annoncé par Olivier Véran, le nombre de contaminations a explosé mardi 20 juillet, atteignant des niveaux "jamais vus".

Le nombre de nouveaux cas quotidiens du Covid-19 a bondi de 18.181 selon les chiffres publiés mardi 20 juillet par Santé publique France. Une hausse sans précédent liée au variant Delta, qui a conduit le ministre de la Santé, Olivier Véran, à tirer la sonnette d'alarme à l'Assemblée nationale, plus tôt dans la journée.


La grande majorité de ces nouveaux cas étant due à ce variant Delta, plus contagieux, le taux de positivité des tests augmente logiquement lui aussi: il est de 2,6% (sur sept jours à J-3), contre 2,3% la veille.

Lundi, l'agence sanitaire avait fait état de 4.151 cas détectés en 24 heures, un chiffre toujours en baisse à la sortie du week-end, et de 12.532 nouveaux cas dimanche. Il y a une semaine, mardi 13 juillet, le nombre des nouvelles contaminations était de 6.950.

Plus tôt mardi, le ministre de la Santé s'était alarmé de cette forte progression devant les députés. Relevant "une augmentation de la circulation du virus de l'ordre de 150% sur une semaine", il a souligné que "nous n'avons jamais connu cela, ni avec le Covid (la souche historique du virus, ndlr), ni avec le variant anglais, ni avec le sud-africain ni avec le brésilien".

La mortalité lundi est de 33 morts en 24 heures (contre 20 lundi), portant le total des décès à 111.554 depuis le début de l'épidémie.

La pression hospitalière en baisse

La pression sur l'hôpital reste modérée avec des chiffres en légère baisse. Au total, 6.912 personnes sont hospitalisées en France pour cause de Covid-19, contre 7.041 lundi, avec 327 nouvelles admissions en 24 heures. La tendance est identique dans les services de soins critiques qui traitent les cas les plus graves: ils comptent 876 patients (902 lundi), avec 61 nouvelles admissions.

Côté vaccination, sur laquelle comptent médecins et pouvoirs publics pour éviter trop de pression de cette "quatrième vague" sur les services hospitaliers, 38.184.499 personnes, soit 56,6% de la population, ont reçu au moins une injection et 31.310.025 sont totalement vaccinées, soit 46,4% de la population, selon les derniers chiffres officiels mardi.
 

Vos réactions doivent respecter nos CGU.