Covid-19 : hausse des hospitalisations et des admissions en réanimation

Covid-19 : hausse des hospitalisations et des admissions en réanimation
Un patient réalise un test de dépistage du Covid-19 à Vénissieux, le 11 septembre 2020.

, publié le mardi 15 septembre 2020 à 21h10

Près de 8.000 nouveaux cas de coronavirus ont également été enregistrés en France en 24 heures.

Les indicateurs épidémiques du coronavirus continuent à se dégrader en France. Si 7.852 nouveaux cas de Covid-19 ont été enregistrés en 24 heures, un ordre de grandeur comparable à ces derniers jours, les admissions à l'hôpital et en réanimation poursuivent leur remontée. 



Pour ces deux indicateurs, la hausse semble même s'être accélérée lundi et mardi : ces deux journées représentent à elles seules plus de 40% des hospitalisations des sept derniers jours (545 lundi puis 642 mardi) et près de la moitié des admissions en réanimation (104 lundi puis 117 mardi), selon les données officielles publiées mardi 15 septembre. Au total, 2.713 malades ont été hospitalisés sur les 7 derniers jours, et 479 ont été admis en réanimation où l'on traite les cas les plus graves.

En prenant en compte les personnes qui sont parallèlement sorties de réanimation, 752 malades se trouvent actuellement dans ces services, dont 246 en Île-de-France et 138 en région PACA. On est toutefois loin des niveaux atteints lors du pic de l'épidémie, avec 7.000 malades en réa début avril.

Par ailleurs, le taux de positivité (proportion du nombre de personnes positives par rapport au nombre total de personnes testées) est stable, à 5,4%, et 37 personnes sont décédées à l'hôpital en 24 heures, contre 34 la veille, précise l'agence sanitaire. Depuis le début de l'épidémie en France, 30.999 personnes sont mortes du Covid-19.

En outre, 68 nouveaux foyers de contamination ont été détectés, contre 39 lundi soir et 66 dimanche soir. 82 départements en métropole et outre-mer sont désormais classés en situation de vulnérabilité "modérée ou élevée", un chiffre en hausse.
 

Vos réactions doivent respecter nos CGU.