Covid-19 : faut-il rendre le pass sanitaire obligatoire en entreprise pour enlever le masque ?

Covid-19 : faut-il rendre le pass sanitaire obligatoire en entreprise pour enlever le masque ?
La ministre du Travail Elisabeth Borne, le 20 octobre 2021.
A lire aussi

publié le samedi 23 octobre 2021 à 14h50

Pour la ministre du Travail Elisabeth Borne, s'"il est logique que cette question se pose", "les conditions ne sont pas encore réunies". 

Si l'Italie a rendu obligatoire le pass sanitaire pour pouvoir travailler, en France, il n'est nécessaire que pour les personnes qui officient dans les lieux où il est exigé pour les clients et usagers : cafés et restaurants, cinémas, théâtres et musées, salles de conférences ou de spectacle, festivals, événements sportifs, bibliothèques, transports interrégionaux ou encore certains centres commerciaux...

Pourtant, l'idée d'un pass sanitaire obligatoire en entreprise rencontre une certaine adhésion dans le pays : selon un sondage Ipsos - Sopra Streria pour Le Parisien - Aujourd'hui en France publié début octobre, 67% des salariés y sont favorables. Un chiffre à relier avec la part, encore plus importante, de salariés souhaitant enlever le masque en intérieur (74%), alors que, dans les lieux soumis au pass, les employés peuvent être démasqués sauf demande spécifique du préfet ou de l'exploitant du lieu ?



Faut-il imposer le pass sanitaire en entreprise et permettre aux salariés d'enlever le masque ? Selon la ministre du Travail Elisabeth Borne, interrogée vendredi 22 octobre par Le Parisien - Aujourd'hui en France, s'"il est logique que cette question se pose" "à l'heure où une écrasante majorité des Français est vaccinée et que le pass sanitaire est accepté de tous", "les conditions ne sont pas encore réunies"

"L'épidémie n'est pas derrière nous. (...) Le nombre de cas repart à la hausse et le taux d'incidence s'approche à nouveau de son seuil d'alerte au niveau national", a rappelé la ministre. "Dans ce contexte, et avec l'arrivée de l'hiver propice à la circulation du virus, assouplir les contraintes sanitaires n'est pas envisageable. Pas plus que nous n'envisageons, à ce stade, de les durcir, en rendant le pass sanitaire obligatoire pour l'ensemble des salariés en entreprise", a-t-elle ajouté.

"Le pass nous a permis d'affronter la quatrième vague de Covid-19 tout en gardant ouverts les cafés et restaurants. Dans ces lieux où le port du masque n'est pas possible et où beaucoup de monde se croise, c'est la seule solution que nous ayons pour permettre à ces établissements de rester ouverts, tout en limitant le risque de propagation du virus. C'est pour cela que le pass est obligatoire pour les usagers comme pour ceux qui y travaillent et que nous pouvons enlever le masque, à partir du moment où nous sommes vaccinés ou testés négatifs", a expliqué Elisabeth Borne dans les colonnes du quotidien.



"Mais imposer le pass sanitaire à l'ensemble des salariés pour aller travailler n'est pas quelque chose d'anodin. Cela représente une contrainte forte, bien plus que de le demander pour aller au restaurant ou au cinéma. (...) Avec le protocole qui s'applique dans chaque entreprise, nous disposons de règles claires, connues et respectées de tous, qui ont démontré leur efficacité pour nous protéger", a poursuivi la ministre.

"L'heure de retirer le masque en entreprise n'est donc pas encore arrivée. Mais elle viendra", a-t-elle conclu.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.