Covid-19 : en Île-de-France, les écoles de Chambourcy fermées après 13 cas de variant sud-africain

Covid-19 : en Île-de-France, les écoles de Chambourcy fermées après 13 cas de variant sud-africain©Damien MEYER / AFP

, publié le lundi 01 mars 2021 à 16h56

Mi-février, six adultes travaillant au sein d'une école maternelle de Chambourcy (Yvelines) ainsi que sept enfants ont été testés positifs au variant sud-africain du coronavirus.

Pas de rentrée ce lundi 1er mars pour les écoles et le collège de Chambourcy, à l'ouest de Paris. En cause : la détection de 13 cas de variant sud-africain du coronavirus, dans cette ville de moins de 6.000 habitants, selon la préfecture des Yvelines auprès de l'AFP.


En effet, mi-février, six adultes travaillant au sein d'une école maternelle de Chambourcy (Yvelines) ainsi que sept enfants ont été testés positifs au variant sud-africain du coronavirus, a indiqué la préfecture, confirmant une information de Libération.

Face à ce "cluster débutant", le maire Pierre Morange (Libres!) a informé les habitants via Facebook de la fermeture du 1er au 5 mars des écoles maternelles, élémentaires et du collège de Chambourcy, accueillant un peu moins de 1.200 élèves au total. Après deux semaines de vacances, ces établissements ne rouvrent donc pas leurs portes ce lundi.

Le dépistage ayant mis en évidence une "contagion intrafamiliale", les autorités ont décidé d'une fermeture de l'ensemble des établissements scolaires pour éviter que les fratries ne propagent le virus, selon la préfecture.

Les accueils périscolaires et la crèche municipale ont également été fermés préventivement, a souligné le maire de Chambourcy auprès de l'AFP.

Les variants sud-africain et brésilien représenteraient 5,6% des cas confirmés en France

La population a été invitée à se faire dépister samedi et dimanche - et notamment en priorité les parents des élèves de l'école maternelle où le cluster a été identifié -, avec un objectif de 1.400 tests d'ici la fin du week-end.

Les résultats du dépistage, attendus mardi, devraient permettre "d'y voir suffisamment clair" pour décider d'une prolongation de la fermeture ou de la réouverture des établissements scolaires de Chambourcy, a indiqué le maire.

En France, les variants sud-africain et brésilien représenteraient 5,6% des cas confirmés de nouveau coronavirus, selon Santé Publique France.

Valérie Pécresse appelle à "revenir au maximum de télétravail"

Les 8 départements franciliens sont tous sous "surveillance renforcée", susceptibles de faire l'objet de mesures de confinements locaux à partir du week-end du 6 mars si la situation continuait à se dégrader, après des "concertations avec les élus", avait affirmé jeudi dernier le Premier ministre Jean Castex.

Pour enrayer la progression de l'épidémie, la présidente de la région Ile-de-France Valérie Pécresse appelle à "revenir au maximum de télétravail", redescendu selon elle à un taux de 50% parmi les métiers qui peuvent y recourir. "Il faut que les entreprises refassent un effort", ajoute-t-elle, sur le plateau du Grand Jury RTL-Le Figaro-LCI dimanche 28 février.

Valérie Pécresse demande aussi au gouvernement de "changer les critères de vaccinations" afin de l'adapter "en fonction de la population hospitalisée". Il faut "flécher les vaccins là où la pandémie fait rage", dit-elle, rejoignant ainsi le président (PS) du département de Seine-Saint Denis Stéphane Troussel qui a réclamé jeudi des "doses supplémentaires" pour accélérer la vaccination dans cette zone fortement touchée par le Covid-19.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.