Covid-19 : Emmanuel Macron "croit profondément" que les Français pourront passer des fêtes de fin d'année "sereines"

Covid-19 : Emmanuel Macron "croit profondément" que les Français pourront passer des fêtes de fin d'année "sereines"
Emmanuel Macron lors d'un déplacement à Vierzon, en compagnie du maire de la commune Nicolas Sansu (à droite), le 7 décembre 2021.

publié le mercredi 08 décembre 2021 à 09h45

Contre la cinquième vague épidémique qui touche le pays, le chef de l'État a appelé les Français à poursuivre les "efforts", "en se vaccinant, en faisant les rappels" et en respectant les gestes barrières.

Alors que la France est touchée par une cinquième vague de coronavirus, l'inquiétude commence à se faire ressentir pour les fêtes de fin d'année. Pourront-elles se tenir normalement ? Invité mercredi 7 décembre de France Bleu Pays d'Auvergne, Emmanuel Macron a assuré "croire profondément" que les fêtes de fin d'année pourront se dérouler de façon "sereine".



Après les nouvelles mesures sanitaires annoncées lundi, le chef de l'État a également défendu la stratégie du gouvernement face à la reprise épidémique. "Nous avons essayé à chaque fois d'avoir une réponse proportionnée.

Il faut se battre de manière proportionnée, et on a plus d'armes qu'il y a un an, car 90% des gens sont vaccinés", a déclaré le président.

"Nous sommes confrontés à cette vague qui traverse l'Europe à nouveau, et certains de nos voisins européens ont été obligés de complètement refermer leur pays. Des mesures très dures, par exemple, ont été prises en Allemagne", a-t-il expliqué. "Parce que nous avons fait un effort collectif, tout particulièrement cet été et cet automne avec le pass sanitaire et une accélération de la vaccination, nous sommes protégés", a-t-il estimé.

"Simplement cette protection diminue avec le temps. C'est pour ça que la réponse, c'est d'abord d'accélérer le rappel", a poursuivi le chef de l'État. "Cette nouvelle dose nous re-développe des anticorps et permet, à la fois, de résister encore mieux à ce virus, d'empêcher ou de réduire très fortement sa circulation et surtout, de réduire très fortement les formes graves", a-t-il insisté.



"L'utilisation du pass sanitaire nous permet de tenir les différents événements et de faire vivre nos services, mais aussi notre notre culture, nos commerces, les grands salons et les grands événements", a ajouté Emmanuel Macron avant de nuancer : "On ne va pas annuler tous les salons, mais on va réduire ces moments de convivialité où on mangeait et buvait dans un salon à proximité".

"Nous nous battons ensemble" pour contrer le coronavirus, a encore souligné le chef de l'État. "Les Français et les Françaises ont fait des efforts considérables en renonçant à beaucoup de loisirs, en étant civiques, en se vaccinant, en faisant les rappels", a-t-il loué tout en appelant, à nouveau, à respecter les gestes barrières, "le masque, le gel hydro alcoolique, etc".

Vos réactions doivent respecter nos CGU.