Covid-19 : Emmanuel Macron annonce que 20 millions de Français ont reçu la première dose de vaccin

Covid-19 : Emmanuel Macron annonce que 20 millions de Français ont reçu la première dose de vaccin©Panoramic

publié le samedi 15 mai 2021 à 17h09

Sur son compte Twitter, le président de la République, Emmanuel Macron, a confirmé que 20 millions de Français ont reçu une première dose de vaccin contre le Covid-19, samedi 15 mai. 

C'était un objectif prioritaire et un cap fixé par le gouvernement alors que la crise sanitaire frappe depuis plus d'un an la France. Sur Twitter, Emmanuel Macron a confirmé que 20 millions de Français ont bel et bien reçu la première dose de vaccin contre le Covid-19, samedi 15 mai.

Selon franceinfo, 20 086 792 personnes précisément sont concernées, soit environ 30% de la population. 



Une bonne nouvelle pour l'exécutif alors que les chiffres de l'épidémie semblent observer une baisse depuis plusieurs jours. Les autorités ont récemment ouvert la vaccination à tous les plus de 50 ans sans conditions, ainsi qu'aux personnes âgées de plus de 18 ans sans comorbidités en cas de doses disponibles pour le lendemain.

30 millions de primo-vaccinés à la mi-juin

Environ 9 millions de personnes ont reçu les deux doses de vaccin, rapporte le site Covid Tracker. Des chiffres étayés par franceinfo, qui précise que cela représente 13.1% de la population totale en ce qui concerne ceux qui ont reçu les deux injections. Ce dernier, via sa plateforme "Vite Ma Dose", permet de trouver rapidement une dose autour de chez soi et d'être mis en relation avec Doctolib pour prendre rendez-vous pour la vaccination. Le prochain objectif annoncé par le gouvernement est d'atteindre les 30 millions de premières doses à la mi-juin.

Jean Castex, était d'ailleurs interrogé à ce sujet, samedi 15 mai au matin. Le Premier ministre était en déplacement à la Porte de Versailles, dans un centre de vaccination. "C'est à notre portée, a-t-il précisé, dans des propos relatés par Le Parisien. C'est un moment très important pour l'ensemble du pays, parce que cela conforte les perspectives de sortie de crise [...] et l'évolution des données de l'épidémie qui régresse partout en France." Autour de cette même période de la mi-juin, la vaccination sera ouverte à tous les adultes, sans conditions, comme l'âge ou une comorbidité. Le locataire de Matignon a martelé qu'aucune dose ne devait être "inutilisée", insistant sur les personnes "les plus vulnérables" qui n'ont pas encore eu accès au vaccin. 

En outre, alors que la campagne de vaccination accélère de plus en plus, les Français attendent la prochaine étape du déconfinement, le 19 mai. Celle-ci autorisera notamment la réouverture des terrasses de bars et restaurants, mais aussi de certains commerces non-essentiels. Dans le même temps, le taux d'incidence est de 168 cas positifs pour 100 000 habitants, tandis que la moyenne sur sept jours de cas positifs se situe aux alentours de 15 000, ce qui représente une baisse par rapport aux dernières semaines.
 

Vos réactions doivent respecter nos CGU.