Covid-19 : Emmanuel Macron annonce le reconfinement de la France

Covid-19 : Emmanuel Macron annonce le reconfinement de la France
Emmanuel Macron, le 28 octobre 2020
A lire aussi

, publié le mercredi 28 octobre 2020 à 20h20

La mesure sera effective à partir de vendredi 30 octobre. Elle durera "a minima jusqu'au 1er décembre".

Les écoles resteront ouvertes, et les déplacements seront autorisés pour se rendre au travail.

Lors d'une allocution télévisée prononcée mercredi 28 octobre en début de soirée, Emmanuel Macron a annoncé le reconfinement de la France face à la nouvelle flambée de l'épidémie de Covid-19. La mesure concerne l'ensemble du territoire national, à partir de vendredi 30 octobre, avec des "adaptations" pour les seuls départements et territoires d'outre-mer.


"Il faut reconnaître que comme tous nos voisins, nous sommes submergés par l'accélération soudaine de l'épidémie. Si nous ne donnons pas un coup de frein brutal aux contaminations, nos hôpitaux seront saturés", a mis en garde le président de la République, sept mois après le début du premier confinement, qui avait duré du 18 mars au 11 mai. Cette fois-ci, la mise sous cloche du pays entrera en vigueur vendredi 30 octobre. Les restrictions seront appliquées avec une certaine "tolérance" jusqu'au week-end prochain, pour les retours de vacances. Les mesures seront appliquées a minima jusqu'au 1er décembre.

"Retour de l'attestation" dérogatoire

A la différence du printemps, les écoles resteront ouvertes. "Vous pourrez sortir pour travailler. L'économie ne doit ni s'arrêter ni s'effondrer", a encore affirmé le chef de l'Etat. Les commerces non-essentiels seront fermés, avec une réévaluation de la situation dans 15 jours. Pour les restrictions de déplacement, le président de la République a annoncé le "retour de l'attestation" dérogatoire.

"Sauf exceptions, les frontières extérieures resteront fermées", a t-il ajouté.


Des projections alarmantes de l'Institut Pasteur, remises à jour lundi et d'après lesquelles 98% des lits de réanimation ordinaires seraient occupés à la date du 6 novembre par des patients Covid.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.