Covid-19 : des signaux d'alerte dans 6 départements du sud-ouest, annonce Gabriel Attal

Covid-19 : des signaux d'alerte dans 6 départements du sud-ouest, annonce Gabriel Attal
Gabriel Attal à Paris, le 12 mai 2021.

publié le mercredi 02 juin 2021 à 13h26

"Le niveau de circulation du virus reste modéré (...), mais c'est la dynamique de progression qui constitue un signal d'alerte", a souligné le porte-parole du gouvernement.

"Nous ne pouvons pas baisser la garde." Le porte-parole du gouvernement, Gabriel Attal, a annoncé mercredi 2 juin que des "signaux d'alerte" de reprise de l'épidémie avaient été notés dans plusieurs départements français, surtout dans le sud-ouest du pays.

"Si le niveau global de circulation du virus est aujourd'hui comparable à celui du début de l'automne dernier, des signaux d'alerte se font jour dans certains territoires", a expliqué Gabriel Attal à l'issue du Conseil des ministres.

"En Occitanie, en Nouvelle-Aquitaine, nous constatons des hausses parfois sensibles de la circulation du virus, a-t-il précisé. En Nouvelle-Aquitaine, le taux de reproduction du virus est repassé au-dessus de 1, ce qui signifie que l'épidémie y gagne de nouveau du terrain. Cette évolution défavorable est particulièrement marquée dans le département des Pyrénées-Atlantiques, où l'incidence a progressé de près de 80 % sur une semaine. Elle l'est dans une moindre mesure en Charente-Maritime, dans le Lot-et-Garonne, en Charente, dansles Landes et en Gironde."


"Le niveau de circulation du virus reste modéré (...), mais c'est la dynamique de progression qui constitue un signal d'alerte", a mis en garde le porte-parole.

Gabriel Attal a par ailleurs estimé que "la première étape de levée des mesures de restrictions est réussie et n'a pas enrayé la diminution de l'épidémie".

"Il faut maintenant inscrire cela dans la durée et se garder de crier victoire trop tôt", a-t-il déclaré. Le seul risque serait de lever les mesures trop rapidement, le risque serait aussi de nous relâcher trop rapidement."

Vos réactions doivent respecter nos CGU.