Covid-19 : dès samedi, le couvre-feu sera étendu à 18 heures sur l'ensemble du territoire

Covid-19 : dès samedi, le couvre-feu sera étendu à 18 heures sur l'ensemble du territoire
La place de la cathédrale, déserte, à Strasbourg, après le couvre-feu, le 10 janvier 2021.

publié le jeudi 14 janvier 2021 à 18h25

Cette mesure sera en vigueur pour au moins deux semaines. 

La mesure était pressentie depuis plusieurs jours, elle est désormais actée. Dès samedi 16 janvier, le couvre-feu sera ainsi étendu à 18 heures sur l'ensemble du territoire pour lutter contre l'épidémie de coronavirus, a annoncé jeudi 14 janvier le Premier ministre Jean Castex lors de son point hebdomadaire sur l'épidémie.

Cette mesure, déjà en vigueur dans 25 départements de l'Est et du Sud-Est, est mise en place pour au moins deux semaines.



Dès samedi, toute sortie entre 18 heures et 6 heures du matin devra donc être justifiée avec une attestation de déplacement dérogatoire. Toute sortie non autorisée ou non justifiée pourra être verbalisée par une amende de 135 euros. En outre, "sauf les exceptions liées aux missions de service public, tous les lieux, commerces ou service recevant du public seront fermés à 18 heures", a précisé le chef du gouvernement.

Les déplacements autorisés figurant sur l'attestation sont : l'activité professionnelle, l'enseignement et la formation, les consultations de santé et l'achat de produits de santé, le motif familial impérieux, l'assistance à personne vulnérable, la garde d'enfant, la convocation judiciaire ou administrative, la mission d'intérêt général, les déplacements liés à des transits ferroviaires ou aériens ou en bus, le déplacement bref pour les besoins des animaux de compagnie. Les activités personnelles extérieures seront en revanche interdites, notamment la pratique sportive. 

"Il apparaît selon les données disponibles à ce jour que cette mesure a une efficacité sanitaire : dans les 15 premiers départements où le couvre-feu a été mis en œuvre à 18 heures dès le 2 janvier dernier, la hausse du nombre de nouveaux cas y est 2 voire 3 fois plus faible que dans les autres départements métropolitains", a fait valoir Jean Castex.

Le Premier ministre a par ailleurs estimé que la situation épidémique était "maîtrisée" mais "fragile" en France, en s'inquiétant de "l'émergence de nouvelles souches plus contagieuses" du coronavirus. Aucun département ne présente un taux d'incidence inférieur à 50 pour 100.000 habitants, correspondant au seuil d'alerte, a-t-il notamment indiqué.
 

Vos réactions doivent respecter nos CGU.