Covid-19 : des autotests périmés ont-ils été livrés aux personnels enseignants ?

Covid-19 : des autotests périmés ont-ils été livrés aux personnels enseignants ?©DAMIEN MEYER / AFP

publié le jeudi 27 janvier 2022 à 07h45

De nombreux établissements scolaires, dont Le Parisien se fait l'écho, font état de livraison d'autotests périmés ou dont la date de péremption est très proche. Le ministère de l'Education nationale s'en défend dans un communiqué. 

Le gouvernement a-t-il envoyé des boîtes d'autotests périmés ou en passe de l'être aux personnels enseignants ? Selon Le Parisien, de nombreux établissements scolaires dénoncent ces derniers jours la livraison de kits d'auto-dépistage du Covid-19 affichant "une date limite de consommation très proche, rendant impossible son utilisation complète, voire carrément périmée !", écrit le quotidien.




Boîtes reçues le 9 janvier pour une date de péremption le 10 janvier, une autre reçue avant les vacances de Noël mais périmée depuis le 9 octobre, livraison le 21 janvier d'autotests périmés le 23 janvier... Le Parisien fait état de nombreux témoignages mercredi 26 janvier. "C'est encore une forme de mépris, on nous jette les miettes", lâche au quotidien Sophie Venetitay, porte-parole du Snes-FSU, principal syndicat du second degré. Elle vient elle-même de recevoir des kits d'autotests invalides à partir du 30 janvier. 

"Impossible de valider un résultat si on a un réactif périmé"

Interrogé par Le Parisien, François Blanchecotte, président du Syndicat des biologistes, ne se prononce pas sur les autotests mais certifient que pour les tests antigéniques pratiqués en laboratoires, qui fonctionnent comme les autotests sur la base d'un réactif : "Impossible de valider un résultat si on a un réactif périmé". 




Dans un communiqué envoyé mercredi et relayé par Franceinfo, le ministère de l'Education nationale se défend. "Certaines remontées d'écoles et d'établissements font état ces dernières semaines de réception d'autotests arrivant en fin de période de validité ou périmés", écrit le ministère. Il ajoute que les kits d'autotests dont il est question "ont donc très vraisemblablement été livrés aux académies au cours des opérations de 2021".



Toutefois, "les autotests ont été acquis, puis distribués dans les établissements en avril et mai 2021. Des approvisionnements, en volume moins importants, se sont poursuivis après la rentrée de septembre 2021. Les dates de péremption de ces autotests étaient comprises entre janvier 2022 et avril 2023", reconnaît le ministère de l'Éducation. Mais, "depuis le retour des vacances de Noël, il n'y a plus d'acheminement d'autotests vers les académies ou les établissements."  

Désormais, le personnel enseignant pourra recevoir 10 autotests gratuits par mois, en pharmacie. "Pour la suite de l'année scolaire, la distribution des autotests s'appuie sur le réseau des pharmacies. Les personnels travaillant au contact des élèves dans les écoles et les établissements scolaires (personnels relevant de l'éducation nationale et des collectivités territoriales) peuvent obtenir gratuitement des autotests en pharmacie", note le ministère. 

Vos réactions doivent respecter nos CGU.