Covid-19 : dérapage de plus de 9 milliards d'euros des dépenses de santé en 2021

Covid-19 : dérapage de plus de 9 milliards d'euros des dépenses de santé en 2021
(Photo d'illustration)

publié le mardi 01 juin 2021 à 20h07

Au total, 13,4 milliards d'euros vont être dépensés pour la gestion de crise sanitaire cette année, bien loin des 4,3 milliards d'euros prévus.

Tests, masques, vaccins... Le budget de la Sécu pour 2021 était trop optimiste.

Les dépenses de santé dépasseront de plus de 9 milliards d'euros le montant prévu cette année, selon le comité d'alerte sur l'évolution des dépenses d'assurance maladie.




En tout, 4,3  milliards d'euros avaient été mis de côté pour les "dépenses exceptionnelles de gestion de la crise sanitaire". Mais "par rapport à cette provision, le chiffre qui a été retenu (...) est plus proche de 9 milliards", indiquait la semaine dernière le directeur de la Sécurité sociale Franck von Lennep. En fin de compte, il s'agit bien de 9,1 milliards supplémentaires, précise le comité d'alerte dans un avis publié mardi 1er juin sur le site internet securite-sociale.fr.

Dans le détail, ce dérapage est d'abord dû à la troisième vague épidémique : 2,9 milliards de plus pour les tests de dépistage, 1,4 milliard de "surcoûts" dans les hôpitaux, 600 millions pour les arrêts de travail, entre autres. S'y ajoutent 3,1 milliards supplémentaires pour la vaccination, principalement consacrés aux achats massifs de doses.

Ces charges imprévues vont faire bondir les dépenses de santé à 235 milliards d'euros en fin d'année, contre 219,5 milliards l'an dernier et 200,6 milliards en 2019. Elles risquent de creuser le déficit de la Sécu au-delà des 35,8 milliards inscrits dans le budget 2021. La Commission des comptes de la Sécurité sociale, convoquée le 17 juin, mettra à jour cette estimation.
 

Vos réactions doivent respecter nos CGU.