Covid-19 : contrôles renforcés pour ce week-end printanier

Covid-19 : contrôles renforcés pour ce week-end printanier
Des policiers contrôlent des jeunes femmes à Paris, en janvier 2021.

, publié le samedi 20 février 2021 à 08h15

"L'heure n'est pas au relâchement", a affirmé vendredi le Premier ministre Jean Castex, appelant les Français à la responsabilité.

Entre un weekend aux températures printanières et les vacances scolaires, gare aux contrôles pour non-respect du couvre-feu ! Alors que la situation sanitaire reste préoccupante, le premier ministre Jean Castex, en visite à Bordeaux vendredi, a appelé à nouveau à la responsabilité : "L'heure n'est pas au relâchement. On a réussi à éviter le reconfinement, mais c'est très fragile.

Il faut qu'on continue à être très disciplinés, solidaires, et confiants", a-t-il déclaré. De son côté, le porte-parole du gouvernement Gabriel Attal a estimé "important" que le couvre-feu à 18 heures "continue d'être respecté", car il "a permis de stabiliser la situation sanitaire".



Plusieurs préfectures ont d'ailleurs annoncé un renforcement des contrôles pour le week-end. "Pas de relâchement malgré le beau temps !", a ainsi appelé la préfecture de police de Paris qui a annoncé la mobilisation 4.000 membres des forces de l'ordre ce week-end dans la capitale et dans toute l'Île-de-France. Les policiers doivent veiller au bon respect des consignes sanitaires : pas de rassemblements dans l'espace public, respect de la distanciation physique, couvre-feu à 18 heures... En cas de non-respect de ces consignes sanitaires, les contrevenants s'exposent à une amende de 135 euros.


La préfecture du Rhône a en outre interdit la consommation d'alcool sur la voie publique samedi 20 février après-midi dans le centre de Lyon, afin de limiter les rassemblements autour des débits de boissons, jugés "propices à la diffusion épidémique". "Ces dernières semaines, et en particulier les samedis du mois de février, de nombreux rassemblements ont été observés dans certains secteurs de l'hyper-centre de Lyon, notamment à proximité des bars et restaurants", écrit la préfecture dans un communiqué publié vendredi.


"Afin de limiter ces rassemblements propices à la diffusion épidémique", le préfet a donc pris un arrêté interdisant la consommation de boissons alcoolisées ce samedi 20 février, de 12 heures à 18 heures, dans un périmètre situé sur la Presqu'île entre Rhône et Saône.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.