Covid-19 : Confiner la Seine-Saint-Denis seule? Impossible, répond Olivier Véran

Covid-19 : Confiner la Seine-Saint-Denis seule? Impossible, répond Olivier Véran
Olivier Véran, à Paris (illustration)

, publié le vendredi 05 mars 2021 à 15h00

La proposition avait notamment été soulevée par Marine Le Pen.

Il n'est pas possible de confiner un seul département en région parisienne, comme on peut le faire en région, a souligné Olivier Véran, vendredi 5 mars, après des protestations sur le confinement différencié le week-end.

Marine Le Pen, présidente du RN et députée du Pas-de-Calais, a par exemple vivement réagi à l'annonce jeudi par le gouvernement du confinement le week-end de son département. "Encore une décision totalement arbitraire ! Alors que le taux d'incidence est le même dans le PasDeCalais et le 93 (département francilien de la Seine-Saint-Denis), les habitants du premier sont confinés alors que ceux du second y échappent. Pourquoi ? Les Français ne supportent plus ces décisions sans queue ni tête !".



Le taux d'incidence des nouveaux cas confirmés est de 411 pour 100.000 habitants dans ces deux départements sur sept jours glissants au 1er mars, selon Santé publique France. "La charge sanitaire hospitalière n'est pas la même dans la région Hauts-de-France et en Ile-de-France", a déclaré Olivier Véran, interrogé sur BFMTV sur ces décisions différenciées.


"Et la Seine-Saint-Denis c'est toute l'Ile-de-France parce qu'il y a de telles interactions sociales entre un département francilien et un autre que mettre en place des mesures le week-end en Seine-Saint-Denis ça voudrait dire les mettre en place dans toute l'Ile-de-France. Or si cela pouvait se discuter dans le département de la Seine-Saint-Denis, dans un certain nombre de départements limitrophes ce n'était pas indispensable à ce stade," a-t-il souligné.

"Donc le choix qui a été fait c'est d'être encore en surveillance active, en vigilance, d'aller tester massivement, d'alerter massivement, d'avoir des démarches d'aller vers les populations en Seine-Saint-Denis pour les aider à accéder à la vaccination lorsqu'elles sont éloignées et donc gagner encore du temps sur ce virus et cette épidémie," a-t-il expliqué.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.