Covid-19 : confinement renforcé en Guadeloupe, annonce Gabriel Attal

Covid-19 : confinement renforcé en Guadeloupe, annonce Gabriel Attal
Capesterre-Belle-Eau, en Guadeloupe, le 23 décembre 2020.

publié le mercredi 11 août 2021 à 16h12

Le durcissement des restrictions en Guadeloupe est "une nécessité vitale" pour "stopper au plus vite la circulation du virus", a assuré le porte-parole du gouvernement.

"Aux Antilles, la situation est d'une exceptionnelle gravité". Après Martinique, la Guadeloupe va être soumise à un confinement plus strict à compter de mercredi soir 11 août, a annoncé le porte-parole Gabriel Attal à l'issue du Conseil de défense.

La courbe des contaminations y est "tellement forte" que "nous allons devoir durcir le confinement", avait prévenu plus tôt dans la journée le ministre des Outre-mer Sébastien Lecornu, arrivé sur place mardi soir avec plus accompagné d'un renfort de 274 soignants et 60 pompiers.



Similaire à celui instauré en Martinique lundi, celui-ci entraînera la fermeture des restaurants, des bars et des plages. "C'est une nécessité vitale", pour "stopper au plus vite la circulation du virus", a estimé le porte-parole du gouvernement. Le taux d'incidence du Covid-19 dépasse les 1.800 cas pour 100.000 habitants, tandis que seulement 17% de la population a un parcours vaccinal complet. "La situation est critique, le taux d'incidence atteint des record. Un tel niveau d'incidence signifie par exemple qu'un habitant de Guadeloupe sur 50 est atteint du Covid. C'est colossal". La situation hospitalière est également préoccupante et les services de réanimation sont à saturation", a insisté Gabriel Attal. "La cinétique de l'épidémie" devrait amener le territoire à ouvrir plus de "100 lits de réanimation", a indiqué plus tôt Sébastien Lecornu. 

Emmanuel Macron avait de son côté ouvert dans la matinée le Conseil de défense en alertant sur la "situation dramatique" des Antilles, où la vaccination est trois fois plus faible qu'en métropole, "démonstration cruelle", selon lui, de la nécessité du vaccin.

 

Vos réactions doivent respecter nos CGU.