Covid-19 : "Chaque semaine, le gouvernement doit pouvoir prendre des mesures additionnelles", explique Emmanuel Macron

Covid-19 : "Chaque semaine, le gouvernement doit pouvoir prendre des mesures additionnelles", explique Emmanuel Macron
Emmanuel Macron à Riga le 30 septembre.

, publié le mercredi 30 septembre 2020 à 14h20

Le président de la République précise que les décisions prises ont une durée de vie "de 15 jours" car "c'est le temps qui permet de voir (leur) efficacité". 





Va-t-il falloir reconfiner Paris, alors que la situation sanitaire se détériore dans la capitale et en Île-de-France ? Interrogé mercredi 30 septembre, en marge d'un voyage officiel en Lettonie, Emmanuel Macron a refusé de s'exprimer sur l'épidémie en France et l'éventuel reconfinement de Paris. Sur cette question, "je ne ferai pas de réponse depuis ici", a-t-il répondu lors d'une conférence de presse commune avec le Premier ministre letton Arturs Krišjānis Kariņš. "Il y a un suivi constant, une transparence quotidienne, et j'ai tenu un conseil de défense lundi matin", a-t-il rappelé. 




"Jeudi, le ministre de la Santé et les membres du gouvernement compétents auront à s'exprimer, comme chaque semaine, pour annoncer les décisions prises et les ajustements, a poursuivi le chef de l'État. Chaque semaine, le gouvernement doit pouvoir prendre des mesures additionnelles nécessaires en fonction de l'évolution de l'épidémie, et chaque mesure prise a un temps de vie de 15 jours parce que c'est le temps qui permet de voir son efficacité", a-t-il expliqué. 




Le ministre de la Santé Olivier Véran prendra la parole jeudi pour son point hebdomadaire sur l'évolution de l'épidémie en France, et alors que tous les indicateurs sont au rouge en Île-de-France. La région frôle les seuils qui pourraient lui valoir de passer en zone d'alerte maximale, comme la métropole d'Aix-Marseille et la Guadeloupe la semaine dernière (taux d'incidence supérieur à 250 pour 100.000 habitants, et 100 chez les personnes âgées, 30% des lits de réanimation occupés par des patients Covid). 

Vos réactions doivent respecter nos CGU.