Covid-19 : ces jeunes prêts à tout pour attraper le virus

Covid-19 : ces jeunes prêts à tout pour attraper le virus
©Panoramic (photo d'illustration)

publié le dimanche 23 janvier 2022 à 18h00

Depuis quelques semaines, un "jeu" a été mis en place dans les cours d'école, l'objectif : attraper le Covid, d'après BFM TV et Le Parisien. Une nouvelle pratique qui commence de plus en plus à inquiéter les syndicats, la direction et également les parents d'élèves.



Le variant Omicron continue de sévir dans l'Hexagone.

Le nombre de contaminations quotidiennes au Covid-19 reste très haut. Toutefois, les jeunes étudiants ne semblent pas prendre la mesure de la situation. Fêtes clandestines, gestes barrières non respectées, tous les moyens sont bons pour certains jeunes qui ont pour but d'attraper le Covid, d'après BFM TV. Une nouvelle tendance qui gagne de plus en plus de terrain dans les cours d'école. Celle-ci commence à préoccuper les syndicats qui tentent de trouver des solutions face à ce problème. La motivation principale serait de manquer les cours.



Les solutions ne manquent pas pour attraper le virus. Entre câlins, échanges de verres à la cantine, c'est d'ailleurs dans cet endroit qu'on remarque le plus de tentatives. Par ailleurs, les réseaux sociaux proposent de plus en plus de méthodes pour avoir un test positif. "Il y a des gens qui mettent des espèces de mélange pour que le test soit positif même s'ils ne l'ont pas mis dans leur nez", rapporte un collégien dans des propos rapportés par BFM TV. Les vidéos se multiplient sur les plateformes, pour "avoir un faux test positif".



Des "soirées Covid"



La transgression passe aussi par des "soirées Covid", dont l'organisation se fait sur le réseau social Snapchat. "Des soirées clandestines ? Ouais, il y en a souvent. Ils se rejoignent tous et font la fête", explique Safiane, un étudiant. Selon Somchit Leguédé, membre de l'organisation de parents d'élèves FCPE, cette pratique est plus à mettre sur le compte "de la bêtise des adolescents", et qui n'est "pas encore massivement répandue".

 

Vos réactions doivent respecter nos CGU.