Covid-19 : ce qui va changer avec l'entrée en vigueur du pass vaccinal

Covid-19 : ce qui va changer avec l'entrée en vigueur du pass vaccinal©Panoramic

publié le samedi 22 janvier 2022 à 12h00

À partir du lundi 24 janvier, le pass vaccinal sera mis en place pour les plus de 16 ans. L'Est Républicain fait la liste des choses qui changeront dès lundi.

Après la validation du Conseil constitutionnel sur une grande majorité des dispositions du projet de loi "renforçant la gestion de la crise sanitaire", vendredi 21 janvier, c'est l'heure de la mise en place pour le pass vaccinal.

Jean Castex a précisé lors de sa dernière prise de parole, vendredi 21 janvier, qu'il entrerait en vigueur, pour les 16 ans et plus, ce lundi 24 janvier après une adoption définitive du Parlement la semaine dernière. Selon le gouvernement, ce pass vaccinal serait l'un des outils idéals pour freiner la propagation du virus et la prononciation de son entrée en vigueur coïncide avec l'annonce de la levée des restrictions sanitaires.


À partir de ce lundi, un test négatif au Covid-19, qu'il soit PCR ou antigénique, ne suffira plus pour entrer dans les restaurants et débits de boisson, participer à des activités de loisirs, aux foires, séminaires et salons professionnels, aux transports publics interrégionaux et accéder aux établissements sportifs, rapporte le journal l'Est Républicain. Évidemment, certains lieux peuvent encore être accessibles sans pass vaccinal comme les hôpitaux, les cliniques, les maisons de retraite et les EHPAD. Il sera aussi possible de prendre les transports en commun, si vous êtes en possession d'un justificatif attestant d'un déplacement pour motif impérieux. Le site gouvernemental vie-publique.fr précise que l'utilisation du pass sanitaire pourra être maintenue dans certains territoires sur décision préfectorale. 

Mais que faire si vous n'êtes pas vacciné ou si vous n'avez pas encore reçu vos trois doses ? Le pass vaccinal sera accessible et activé pour les personnes vaccinées dès leur première dose de vaccin mais il faut qu'elle soit effectuée avant le 15 février 2022. Deux conditions s'ajoutent à cela. L'obligation de recevoir une seconde dose dans un délai de 28 jours et la présentation d'un test négatif de moins de 24h. Avec ces deux conditions, votre pass vaccinal sera valable. Pour les personnes qui auraient été contaminées récemment au Covid-19, le certificat de rétablissement sera aussi valable pour obtenir le pass vaccinal. Pour l'obtenir, vous devez avoir été testé positif au Covid-19 il y a plus de onze jours et moins de six mois. 

Pour les utilisateurs de l'application #Tous AntiCovid, pas de stress à avoir, le pass sanitaire se transformera automatiquement en pass vaccinal selon Ouest-France. "Les utilisateurs de l'application #Tous AntiCovid n'auront pas de démarche à faire", rapporte le secrétariat d'État au numérique dans les colonnes du quotidien régional. Si vous n'êtes pas un adepte de l'application, il vous suffit de télécharger vos certificats de vaccination sur ameli.fr et la mise à jour s'effectuera instantanément.

Sanctions et amendes 

Concernant les contrôles et les sanctions, les restaurateurs ou gérants d'établissements publics, comme les cinémas, pourront procéder à des contrôles d'identité en cas de doute sur le détenteur du pass, rapporte l'Est Républicain. Le Conseil constitutionnel précise, pour éviter tout débordement, que le refus de présenter un pays d'identité n'engendrera rien de plus qu'une impossibilité de rentrer dans le lieu souhaité. Pénalement, utiliser un faux pass sanitaire ou le pass d'une personne tierce sera passible de 1.000 euros d'amende et les personnes participants au trafic de faux pass risquent jusqu'à cinq ans de prison et 75.000 euros d'amende. 

Concernant la durée de vie du pass vaccinal, Olivier Véran, ministre de la Santé, avait déclaré, ce jeudi : "Nous appliquerons le pass vaccinal aussi longtemps que nécessaire, mais pas plus longtemps que nécessaire." Jean Castex, le Premier ministre, avait lui précisé que le gouvernement attendait une forte baisse de la pression hospitalière pour prendre une décision concernant le pass vaccinal.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.