Covid-19 : ce que l'on sait du vaccin Moderna, désormais approuvé par le régulateur européen

Covid-19 : ce que l'on sait du vaccin Moderna, désormais approuvé par le régulateur européen
(illustration)

publié le mercredi 06 janvier 2021 à 14h20

La commission européenne doit désormais donner son autorisation de mise sur le marché, avant la validation par la Haute autorité de santé.

Après celui élaboré par Pfizer-BioNTech, l'Agence européenne des médicaments (EMA) a donné mercredi 6 janvier son feu vert au vaccin du laboratoire américain Moderna contre le Covid-19. 


"L'EMA a recommandé d'accorder une autorisation conditionnelle de mise sur le marché pour le vaccin contre le Covid-19 de Moderna pour prévenir la maladie chez les personnes âgées de plus de 18 ans", selon un communiqué de l'autorité européenne de régulation pour les médicaments, basée à Amsterdam.

Parmi les 160 millions de doses commandées par l'Union européenne, la France en recevra 15%, soit 24 millions. Ce stock permettrait de vacciner 12 millions de français à raison de 2 doses espacées de 28 jours. Les livraisons se feront progressivement, de l'ordre de 500.000 doses par mois.

Conservation plus simple

Le vaccin Moderna se prend en deux doses, à quelques semaines d'intervalle, comme le vaccin Pfizer/BioNTech. La formule de Moderna présente l'avantage de pouvoir être conservée à -20°C, et non -70°C comme pour celle de Pfizer, qui a forcé le groupe à développer des containers spécifiques pour le transport. Les deux vaccins présentent des taux d'efficacité similaires, selon leurs laboratoires, de 95% et 94,1% respectivement pour Pfizer/BioNTech et Moderna.


Malgré des vaccinations lancées le 27 décembre dans plusieurs pays d'Europe avec le vaccin Pfizer/BioNTech, ces campagnes avancent plus lentement qu'aux Etats-Unis, en Grande-Bretagne ou en Israël. "Il est évident qu'un effort aussi complexe rencontre toujours des difficultés", a admis récemment un porte-parole de la Commission européenne.
 

Vos réactions doivent respecter nos CGU.