Covid-19 : Bouches-du-Rhône, Martinique et Guadeloupe toujours sous pression

Covid-19 : Bouches-du-Rhône, Martinique et Guadeloupe toujours sous pression
(illustration)

publié le mercredi 01 septembre 2021 à 22h30

La tension hospitalière reste élevée dans ces trois départements, tandis que le nombre de patients hospitalisés se stabilise à l'échelle nationale.

Les indicateurs de l'épidémie de Covid-19 restent stables, avec un peu plus de 11.000 personnes hospitalisées dont quelque 2.300 en réanimation, selon les chiffres publiés par Santé publique France mercredi 1er septembre. Les unités de soins intensifs, qui accueillent les malades atteints des formes les plus graves du Covid-19, traitent 2.294 patients.

Ce chiffre a eu tendance à augmenter très lentement depuis une semaine (+55 en sept jours), alors qu'il s'était accru plus rapidement entre le 25 juillet et le 25 août.

Le nombre de patients hospitalisés s'est stabilisé depuis une semaine, entre 11.000 et 11.200 personnes. Il était mercredi de 11.119 patients. Mais la pression hospitalière reste forte dans trois départements: Bouches-du-Rhône (945 personnes hospitalisées), Martinique (789) et Guadeloupe (557). Le nombre de cas quotidiens semble marquer le pas, avec 17.621 en un jour. Les quelque 110.000 cas détectés lors des sept derniers jours correspondent à une baisse de 6,5% par rapport aux sept jours précédents.


Le taux de positivité des tests s'établit à 2,8% pour le troisième jour consécutif. Il est en baisse continue depuis trois semaines. Le nombre de décès dus au Covid-19 continue d'augmenter, à 114.577, dont 85 sur les dernières 24 heures.

Depuis le début de la campagne de vaccination, 48.767.471 personnes ont reçu au moins une injection (soit 72,3% de la population totale), dont 44.574.529 personnes ayant un schéma vaccinal complet (66,1% de la population), d'après la Direction générale de la Santé. La France a lancé mercredi sa campagne de rappel de vaccination, dite de troisième dose, qui concerne les personnes les plus âgées et vulnérables vaccinées depuis six mois ou plus.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.