Covid-19 : avant le week-end, les autorités mettent en garde les Français

Covid-19 : avant le week-end, les autorités mettent en garde les Français©Panoramic
A lire aussi

, publié le vendredi 19 février 2021 à 19h41

Alors qu'un air de printemps s'annonce ce week-end sur toute la France, les autorités ont prévenu les Français : aucun relâchement ne sera autorisé, aussi bien à Paris que du côté de Lyon, comme le rapporte LCI 

Après la pluie vient le beau temps. Alors que la France a connu des vagues de grand froid ces derniers jours, des températures beaucoup plus douces et clémentes sont attendues pour ce week-end du 20 février, où le thermomètre atteindra les 20 degrés.

De quoi inquiéter les autorités, alors que le pays fait toujours face à la pandémie de Covid-19 et que des températures agréables pourraient inciter les Français à sortir en masse de chez eux, que ce soit pour un pique-nique ou pour se retrouver au-delà des horaires de couvre-feu toujours en vigueur dans l'Hexagone. En conséquence, la préfecture de police de Paris a expliqué, dans un communiqué rapporté par LCI ce vendredi 19 février, qu'elle sera "pleinement mobilisée ce week-end pour contrôler le respect des mesures sanitaires en vigueur dont la stricte application par tous permet de garder le contrôle de l'épidémie". De plus, les autorités franciliennes ont tenu à insister : "L'heure n'est pas au relâchement de la vigilance collective", avant de rappeler que le non-respect des consignes fera l'objet d'une verbalisation à hauteur de 135 euros, comme à l'accoutumée. 


 Vigilance accrue à Paris, Lyon également sous surveillance  

Pour ce faire, la préfecture de police de Paris a prévu de déployer 4 000 membres des forces de l'ordre dans la capitale et dans toute la région. L'objectif étant notamment de contrôler les "rassemblements dans l'espace public et les fêtes clandestines dans les établissements recevant du public ou dans les domiciles privés ", qui restent proscrits, rappelle le communiqué relayé par LCI. Du côté de Lyon, la préfecture du Rhône a décidé d'interdire la consommation d'alcool sur la voie publique samedi après-midi. Un choix justifié par le fait que "les samedis du mois de février, de nombreux rassemblements ont été observés dans certains secteurs de l'hyper-centre de Lyon, notamment à proximité des bars et des restaurants", précise le communiqué de la préfecture du Rhône, toujours repris par LCI. D'ailleurs, que ce soit du côté de Paris ou de Lyon, les bars et les restaurants ne baissant pas rideau à compter de 18h s'exposeront à des fermetures administratives. Les Français sont prévenus : aucune fleur ne leur sera faite malgré l'amélioration des conditions météorologiques.  
 

Vos réactions doivent respecter nos CGU.