Covid-19 : accélération des contaminations en Guadeloupe, restrictions renforcées

Covid-19 : accélération des contaminations en Guadeloupe, restrictions renforcées
Capesterre-Belle-Eau, le 23 décembre 2020.
A lire aussi

publié le dimanche 25 avril 2021 à 10h38

Moins d'une semaine après l'instauration d'un couvre-feu à 19 heures, le préfet de la Guadeloupe a annoncé l'entrée dans "la phase maximale des mesures de freinage". Dès mardi, les déplacements seront limités à un rayon de 10 km et les restaurant seront fermés.



Face à la recrudescence des cas de Covid-19, la Guadeloupe être soumise dès la semaine prochaine à de nouvelles restrictions sanitaires.

Quelque 674 nouveaux cas de contamination ont été enregistrés du 19 au 24 avril selon la préfecture, et la tension hospitalière "s'aggrave fortement", a expliqué samedi la directrice générale de l'Agence régionale de santé (ARS) Guadeloupe, Valérie Denux, lors d'un point presse, précisant que 32 patients étaient hospitalisés en réanimation.

Mercredi, les autorités avaient annoncé que "deux personnes asymptomatiques" et "en transit", arrivées le 10 mars en Guadeloupe par jet privé, avaient été diagnostiquées positives au variant indien, le "variant B.1.617". Ces personnes sont reparties à l'issue d'une quatorzaine à l'hôtel et d'un test PCR négatif et "aucun cas secondaire n'a été détecté autour de ces cas confirmés", ont indiqué la préfecture et l'ARS.

"Un cas de variant sud-africain" a été identifié chez un jeune homme de 22 ans "qui apparemment n'a pas de notion de voyage, l'enquête est en cours mais cela pourrait vouloir dire que le virus circule sur le territoire", a également affirmé Mme Denux.

Nouvelles restrictions 

Moins d'une semaine après l'instauration d'un couvre-feu à 19 heures, le préfet de la Guadeloupe, Alexandre Rochatte, a annoncé l'entrée dans "la phase maximale des mesures de freinage". A compter de mardi et pour trois semaines, les déplacements en journée au-delà d'un rayon de 10 km autour du domicile seront restreints "aux seuls motifs valables sur la présentation d'une attestation de déplacement dérogatoire".

Les restaurants et commerces vendant des biens non essentiels seront fermés mais "pourront continuer leurs activités de vente à emporter entre 5h et 19h et leurs activités de livraison", a précisé la préfecture dans un communiqué. Les produits "non essentiels" seront interdits à la vente dans les commerces de plus de 400m2 et les marchés restreints à la vente des seuls produits alimentaires ou végétaux. 

La vente d'alcool à emporter et la consommation d'alcool sur la voie publique seront "interdites à toute heure de la journée" et "l'accès aux plages et rivières sera restreint à la seule pratique d'activités sportives individuelles", a détaillé la préfecture.

11% de taux de vaccination

Le niveau 5 du plan Orsan a été activé et certaines interventions chirurgicales devront être reportées. La réserve sanitaire "est là" et une nouvelle rotation de "plus de 40 personnes" est attendue, selon Mme Denux. "Le service de santé des armées revient faire une mission d'évaluation sur nos territoires" et devait arriver samedi soir en Martinique et mercredi en Guadeloupe, a-t-elle annoncé.

Le taux de vaccination a atteint 11% et, sur le front de la vaccination, "les personnes prioritaires restent prioritaires sur les prises de rendez-vous mais toutes les personnes souhaitant se faire vacciner au-delà de l'âge de 18 ans peuvent le faire sur les créneaux sans rendez-vous", a annoncé Mme Denux.
 

Vos réactions doivent respecter nos CGU.