Covid-19 : à quoi vont ressembler les fêtes de fin d'année ?

Covid-19 : à quoi vont ressembler les fêtes de fin d'année ?
(Photo d'illustration)

, publié le mercredi 25 novembre 2020 à 08h46

Si la France reste sous la barre des 5.000 contaminations par jour, le confinement sera levé au 15 décembre, a annoncé mardi soir Emmanuel Macron, et les Français pourront passer Noël en famille. "Il ne s'agira pas à coup sûr de vacances de Noël comme les autres", a-t-il néanmoins prévenu.




Emmanuel Macron a annoncé mardi 24 novembre un allègement des mesures du confinement en trois temps jusqu'au 20 janvier. Cet assouplissement débutera samedi avec la réouverture des commerces dits "non essentiels" comme les librairies ou les boutiques de vêtements, jusqu'à 21h00.

Avec, à la clé, "des protocoles sanitaires stricts".

Ensuite, "si les objectifs sanitaires sont atteints" au 15 décembre, c'est-à-dire si la France passe sous la barre des 5.000 contaminations au Covid-19 par jour et qu'entre 2.500 et 3.000 personnes se trouvent en réanimation, "le confinement pourra être levé", a précisé le chef de l'Etat. "Il ne s'agira pas à coup sûr de vacances de Noël comme les autres", a-t-il néanmoins prévenu.

Couvre-feu et pas de grands rassemblements

En effet, le confinement sera levé, mais il sera remplacé par un couvre-feu de 21H à 07H sur l'ensemble du territoire, avec une exception pour les soirées de Noël du 24 et du Nouvel An du 31 où la circulation sera libre "pour partager ces moments en famille, mais les rassemblements sur voie publique ne seront pas tolérés", a-t-il précisé. 

"Les grands rassemblements seront interdits ainsi que tous les événements festifs dans les salles à louer", a également indiqué le président de la République. "Tous les lieux qui (...) sont susceptibles de rassembler un grand nombre de personnes venant de régions différentes resteront fermés", a-t-il détaillé. "De même, les bars, les restaurants, les discothèques, ne pourront rouvrir leurs portes malheureusement, durant cette période", a-t-il ajouté. 

Par ailleurs, si les rassemblements familiaux sont autorisés, Emmanuel Macron recommande le port du masque à la maison avec des proches n'habitant pas au quotidien sous le même toit et appelle les Français et Françaises à ne pas être trop nombreux à table pour les repas de fête. "Souffler et se retrouver oui, mais j'en appelle à votre sens des responsabilité", a-t-il demandé. 

Des trains pour les vacances

Tous les trains grandes lignes devraient circuler pour les vacances scolaires, a indiqué la SNCF mardi soir après les annonces du président Macron. "Comme SNCF Voyageurs s'y prépare depuis plusieurs semaines, tous les TGV et Intercités prévus pour les vacances de Noël pourront circuler à partir de mi-décembre si les conditions sanitaires le permettent", a indiqué un porte-parole à l'AFP. 

"L'objectif est de répondre à tous les besoins de mobilité des Français en toute sécurité sanitaire", a-t-il ajouté, rappelant que les billets sont de toute façon remboursables et échangeables sans frais jusqu'au 4 janvier.

Une jauge pour les lieux de culte

La traditionnelle messe de Noël pourra avoir lieu, mais dans une moindre mesure. Les offices religieux reprendront en effet dès samedi mais dans la limite de trente personnes maximum.

Des sorties au cinéma et au théâtre

Pour s'occuper durant les vacances, les Français pourront se rendre au musée, au cinéma ou encore au théâtre, dont la réouverture est prévue le 15 décembre, dans le respect des mesures sanitaires. Les parcs d'attractions resteront en revanche fermés. 

Vos réactions doivent respecter nos CGU.