Covid-19 à l'école : 9.202 classes fermées, selon le ministère de l'Education nationale

Covid-19 à l'école : 9.202 classes fermées, selon le ministère de l'Education nationale
7% des enseignants sont actuellement absents à cause du Covid-19

publié le jeudi 06 janvier 2022 à 19h30

Le ministère recense 47.453 cas confirmés déclarés d'élèves et 5.631 cas confirmés déclarés de personnels.

Le nombre de classes fermées à cause de l'épidémie de Covid-19 a explosé cette semaine pour s'établir à 9.202, soit le plus haut niveau depuis le printemps 2021, a annoncé le ministère de l'Education nationale. C'est plus de trois fois supérieur au précédent chiffre, datant du 16 décembre, avant les vacances de Noël, qui était de 2.970 classes fermées. 


En avril dernier, avant la fermeture des écoles pour plusieurs semaines, le nombre de classes fermées était passé à plus de 11.000 (11.272 classes le 2 avril).

Il était ensuite redescendu (à 5.110 fin mai). Face à la déferlante Omicron, Jean-Michel Blanquer avait dévoilé son protocole sanitaire à la veille de la rentrée scolaire, 

Hausse des contaminations à l'école

Dans le détail, selon un communiqué du ministère de l'Education, "à ce jour, on compte 28 structures scolaires fermées (20 écoles, 6 collèges et 2 lycées)". 

Concernant les contaminations, le ministère recense 47.453 cas confirmés déclarés d'élèves (contre 50.052 le 16 décembre) et 5.631 cas confirmés déclarés de personnels (contre 2.599 le 16 décembre).

Désormais, si un cas positif est détecté dans une classe, il est obligatoire que tous les élèves de la classe fasse trois tests, sur quatre jours. Le premier test négatif permettra un retour en classe.

Des masques chirurgicaux (FFP1) seront distribués "à tous les personnels enseignants", "d'ici la fin de ce mois", a annoncé jeudi Jean Castex en précisant attendre un avis des autorités sanitaires sur une extension de l'utilisation des masques FFP2. 

Absentéisme des professeurs 

Dans les établissements scolaires, quelque7% d'enseignants sont actuellement absents à cause Covid-19, a indiqué mercredi 5 janvier le ministre de l'Éducation nationale Jean-Michel Blanquer qui assure toutefois que l'Éducation nationale est "en mesure de remplacer (les absents), avec bien entendu des exceptions".  

Vaccination : l'accord des 2 parents obligatoire  

L'accord des deux parents est désormais obligatoire pour les 5-11 ans. Alors qu'un seul parent pouvait emmener son enfant se faire vacciner, l'accord du deuxième responsable légal est désormais nécessaire dans cette tranche d'âge, indique le ministère de la Santé. 

Un seul responsable légal pouvait emmener son enfant se faire vacciner dans le précédent protocole. Au 3 janvier, 64 000 enfants de 5 à 11 ans ont reçu au moins une injection de vaccin contre le Covid-19, soit 1,1 % de cette classe d'âge.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.