Covid-19 : 83% des personnes hospitalisées fin juillet n'étaient pas vaccinées

Covid-19 : 83% des personnes hospitalisées fin juillet n'étaient pas vaccinées©DENIS CHARLET / AFP

publié le vendredi 06 août 2021 à 16h53

Entre le 19 et le 25 juillet, 87% des personnes admises en soins critiques étaient non vaccinées, selon une étude publiée ce vendredi par la Direction de la recherche, des études, de l'évaluation et des statistiques (Drees).

En déplacement à Aix-en-Provence jeudi 5 août, le ministre de la Santé Olivier Véran s'est alarmé de la situation inquiétante dans les hôpitaux du sud de la France, due à la propagation du variant Delta du Covid-19. "Ici, en huit jours, le nombre de malades hospitalisés pour Covid a été multiplié par quatre", a-t-il mis en garde.



"En réanimation, nous trouvons des gens qui sont un peu plus jeunes que lors des vagues précédentes - puisque les personnes très âgées sont massivement vaccinées. On y trouve aussi, pour la quasi-exclusivité, des gens qui ne sont pas vaccinés", a continué le ministre.

Les statistiques tendent à lui donner raison. Entre le 19 et le 25 juillet, 87% des personnes admises en soins critiques et 83% de celles entrées en hospitalisation conventionnelle n'étaient pas vaccinées, selon une étude publiée ce vendredi par la Direction de la recherche, des études, de l'évaluation et des statistiques (Drees).

Les patients totalement vaccinés représentent 6% des admissions en soins critiques

"Fin juillet, les entrées en soins critiques sont 12 fois moindres au sein de la population complètement vaccinée que parmi les personnes non vaccinées" contre le Covid-19, explique encore la Drees.

Selon une étude précédente du même organisme, entre le 31 mai et le 11 juillet, les personnes non vaccinées représentaient 85% des hospitalisations en soins critiques et 84% des entrées en hospitalisation dite conventionnelle.

Entre le 19 et le 25 juillet, les patients ayant achevé leur parcours vaccinal représentent en outre 6% des admissions en soins critiques et 11% des hospitalisations conventionnelles.

Le service statistique des ministères sociaux a par ailleurs estimé que dans le "ratio" des décès, 82% des personnes n'étaient pas vaccinées, 14% l'étaient complètement.

65,3% de la population totale a reçu au moins une injection

La Drees a également ajouté que "le taux de positivité des tests (entre le 19 et le 25 juillet) des non-vaccinés est trois fois supérieur à celui des complètement vaccinés".

En effet, le taux de tests PCR positifs parmi les personnes non-vaccinées s'élève à 258 pour 100.000 habitants. "Parmi les personnes complètement vaccinées, il est 7 fois plus faible et s'établit à 35 tests positifs pour 100.000 habitants vaccinés", a-t-elle affirmé.

Elle estime cependant que le taux de positivité de tests des personnes vaccinées plus faible peut aussi s'expliquer par "l'absence de nécessité de faire un test pour ces personnes en cas d'activité nécessitant un pass sanitaire".

Selon les derniers chiffres publiés par Santé publique France, 44.051.833 personnes ont reçu au moins une injection - soit 65,3% de la population totale - depuis le début de la campagne en France et 36.594.069 personnes ont désormais un schéma vaccinal complet - soit 54,3% de la population totale.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.