Covid-19 : 551 morts en 24 heures, "nous sommes à un moment crucial" selon Jérôme Salomon

Covid-19 : 551 morts en 24 heures, "nous sommes à un moment crucial" selon Jérôme Salomon
Le directeur général de la Santé, Jérôme Salomon.

publié le lundi 09 novembre 2020 à 19h11

Le professeur Jérôme Salomon, directeur général de la Santé, a livré un point sur la progression de l'épidémie ce lundi 9 novembre.

"Le pic de l'épidémie est devant nous", a mis en garde le directeur général de la Santé Jérôme Salomon ce lundi 9 novembre. Ces dernières 24 heures, 551 décès du Covid-19 ont été enregistrés, 4.680 patients ont été admis en réanimation. "La situation demeure très préoccupante, nous sommes à un moment sensible, crucial", a-t-il ajouté.


Il a rappelé l'importance du respect des gestes barrières et des mesures anti-Covid. "Nos efforts ont toujours été récompensés", a noté Jérôme Salomon. "Plus nous respecterons le confinement, plus vite nous pourrons alléger les contraintes", a-t-il assuré.

Concernant le vaccin Pfizer, "efficace à 90%" selon les annonces du laboratoire ce lundi, Jérôme Salomon a invité à la "prudence".

Des effets du couvre-feu

En pleine deuxième vague, les professionnels de santé ont noté ces derniers jours "un petit peu moins de patients qui arrivent" dans les hôpitaux en Île-de-France, même si les services de réanimation restent "bien saturés", d'après la professeure Karine Lacombe, cheffe du service des maladies infectieuses à l'hôpital Saint-Antoine à Paris sur BFMTV-RMC lundi 9 novembre. "Les métropoles qui ont bénéficié du couvre-feu ont bénéficié d'une évolution plus favorable" de l'épidémie, a analysé Jérôme Salomon.

Il y a une dizaine de jours, un confinement a été instauré pour la deuxième fois dans le pays, allégé comparé au premier qui a eu lieu au printemps dernier et qui devrait durer au moins jusqu'au 1er décembre. Au moment de l'annonce, Emmanuel Macron a promis une clause de revoyure tous les quinze jours.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.