Covid-19 : "220.000 Français ont été vaccinés" ce samedi, selon Olivier Véran

Covid-19 : "220.000 Français ont été vaccinés" ce samedi, selon Olivier Véran©THOMAS COEX / AFP

, publié le samedi 06 mars 2021 à 19h49

Le Premier ministre Jean Castex a promis que le gouvernement allait "mettre le paquet sur la vaccination" en mars et avril car les prochaines semaines resteront "très sensibles".

La vaccination a connu un coup d'accélérateur ce samedi 6 mars en France. Face à la propagation du virus et de variants, des opérations de vaccination de masse ont été lancées ce week-end dans plusieurs régions où le virus circule le plus activement.

Sont ciblés d'abord les plus de 75 ans, plus susceptibles de développer des formes graves de la maladie.


Sur Twitter, le ministre de la Santé Olivier Véran s'est réjoui de ce "week-end de mobilisation pour la vaccination dans tout le pays", lui qui était en visite, avec le Premier ministre Jean Castex, dans un centre de vaccination dans l'Essonne, en Île-de-France.

"Médecins, soignants, pompiers, élus et personnels des collectivités : tout le monde sur le pont. Et déjà ce samedi à 17h30, 220.000 Français ont été vaccinés, plus du double de samedi dernier. On continue demain !", a ajouté Olivier Véran.

Moins de 3,4 millions de Français ont reçu au moins une dose

Sur l'ensemble de la région Ile-de-France, plus de 100 centres de vaccination ont été ouverts ce week-end pour écouler plus de 50.000 doses. Quatre hôpitaux militaires ont ouvert des centres de vaccination à Metz, Toulon, Saint-Mandé (Val-de-Marne) et Villenave d'Ornon (Gironde).

Pour éviter les rassemblements à Paris, l'interdiction de consommer de l'alcool a été étendue à de nouvelles zones, dont les quais de Seine, où des centaines de Parisiens profitaient samedi après-midi du soleil. Dans l'ensemble, la consigne était appliquée, mais la police a fait évacuer les quais en milieu d'après-midi, la foule nombreuse ne respectant pas toujours les gestes barrière.

L'objectif du gouvernement : 10 millions de premières injections à la mi-avril, 20 millions à la mi-mai et 30 millions cet été. Actuellement, moins de 3,4 millions de Français ont reçu au moins une dose.

"Mettre le paquet sur la vaccination"

A la date de jeudi, c'était le cas de 5,1% de la population française. Les chiffres sont bas dans certains des 21 départements "sous surveillance renforcée" : 2,8% en Seine-Saint-Denis, 3% en Seine-et-Marne, 4,1% dans le Pas-de-Calais ou encore 4,4% dans le Rhône.

Le gouvernement et l'Ordre des médecins s'inquiètent aussi du faible taux de vaccination chez les soignants, 30% jusqu'à présent.

Jean Castex a promis que le gouvernement allait "mettre le paquet sur la vaccination" en mars et avril car les prochaines semaines resteront "très sensibles".

Vos réactions doivent respecter nos CGU.